La "Manif pour tous" devient officiellement un parti politique

Publié à 13h14, le 24 avril 2015 , Modifié à 16h55, le 25 avril 2015

La "Manif pour tous" devient officiellement un parti politique
Drapeau de la manif' pour tous / PASCAL GUYOT / AFP
Image Le Lab

Cyril Morin pour

Frigide Barjot cherche encore un parti politique pour l'accueillir ? L'ancienne égérie de la "Manif' pour tous", recalée par l'UDI et surtout virée du mouvement, pourra se consoler en voyant un nouveau parti politique reconnu officiellement par l'État.

Son nom ? "La manif pour tous".

Comme le relaye un collaborateur parlementaire écologiste via Twitter, la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques a décidé le 13 avril d'accorder le statut de parti politique au mouvement, comme le révèle un communiqué publié le 24 avril sur Légifrance. Il est dit :

Par décisions de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques en date du 13 avril 2015 :

- l'association de financement du groupement politique La manif pour tous, dont le siège social est situé 115, rue de l'Abbé-Groult, 75015 Paris, est agréée en qualité d'association de financement du parti politique « La manif pour tous » pour exercer ses activités sur l'ensemble du territoire national (métropole et outre-mer) ;

Ce décret signifie que "la Manif pour tous" est désormais financée comme les autres partis français. Jusqu’à présent, le mouvement se définissait comme un groupement d'associations contre la loi du "Mariage pour Tous". Sur son site, il n'est pas encore spécifié que le mouvement se transforme en parti politique.   

Contacté par le Lab, Albéric Dumont, vice-président de la "Manif pour tous" confirme le changement juridique de l'association. Désormais, l'association passe donc sous le régime "association loi 1901 à but politique". Cependant, le vice-président nie vouloir transformer le mouvement en parti politique. Il explique :

On a souhaité faire évoluer nos statuts pour être plus transparents vis-à-vis de nos sympathisants et de l'administration. C'est un ajustement technique pour permettre une mise en conformité avec la réalité de notre action qui se situe désormais dans le champ politique. Cependant, nous n'avons pas vocation à présenter des listes aux différentes élections. On veut garder notre caractère non-partisan et transpolitique. 

Visiblement, tout le monde à la "Manif pour tous" n'était pas au courant de cette nouvelle organisation juridique. Auprès du LabPhilippe Brillault, maire du Chesnay (78) et porte-parole du mouvement se plaint de ne pas avoir été prévenu de ce changement. Il dit :

Je vous remercie de me l'apprendre [le changement de statut, ndlr]. La force de ce mouvement ne réside pas forcément dans la présidence. C'est à l'image de ce qu'il se passe dans le mouvement depuis quelque temps et qui explique pourquoi la Manif' pour tous ne rassemble plus autant. 

Suite à la création du mouvement, Virginie Tellenne, plus connue sous le nom de Frigide Barjot, a joint le Lab pour des précisions. Désormais présidente de "l'Avenir pour Tous" qui cherche à "éviter l'ouverture d'une procréation marchande", elle dément être à la recherche d'un parti politique. Elle précise :

J'ai voulu ouvrir le débat en octobre 2014 en rejoignant Sens Commun, l'UDI et Debout la France. A ce jour, seul Sens Commun m'a envoyé ma carte. L'UDI m'a envoyé un chèque de remboursement.

Militant désormais pour l'adoption de la loi Fasquelle, préconisant la "réécriture de la loi Taubira", Viriginie Tellenne affirme s'être abstenue lors de la proposition de transformer les statuts de la "Manif' pour tous". Elle dit :

On ne crée pas un parti pour une seule réforme. Ça permettra au moins aux adhérents de défiscaliser leurs dons. 

[EDIT 15h56] Ajout des déclarations de Phillippe Brillaut

[EDIT Samedi 25 avril à 12h11] Ajout des déclarations de Virginie Tellenne

Du rab sur le Lab

PlusPlus