La petite blague de Hollande aux pilotes sur le "Charles-de-Gaulle" : "Continuez à dire du bien des Rafale"

Publié à 11h55, le 05 décembre 2015 , Modifié à 12h01, le 05 décembre 2015

La petite blague de Hollande aux pilotes sur le "Charles-de-Gaulle" : "Continuez à dire du bien des Rafale"
© ALAIN JOCARD / AFP

LOL DE GUERRE - Si Jean-Yves Le Drian est considéré par certains (dans la majorité, naturellement) comme le "meilleur ministre de la Défense de la Vème République", c'est en partie grâce au nombre de Rafale récemment vendus par la France. L'intéressé lui-même plaisante volontiers sur le sujet, comparant la vente de ces avions de chasse d'élite à une victoire sur le Tour de France. Et ce n'est pas parce qu'il enfile son costume de chef de guerre que François Hollande va se priver d'une petite blagounette sur le fleuron de l'industrie d'armement made in France. 

C'est Le Parisien qui rapporte cette anecdote, samedi 5 décembre. Vendredi, le chef de l'État a rendu une visite surprise et éclair sur le porte-avions "Charles-de-Gaulle", arrivé en Méditerranée, au large des côtes syriennes, pour participer à l'effort de bombardement des positions de Daesh.  L'occasion d'exprimer aux quelque "2.000 hommes et femmes d'équipage" sa "gratitude" et la "fierté de la nation", rapporte le quotidien. Mais pas seulement. François Hollande a aussi rencontré des "pilotes tout juste rentrés de mission", à qui il a donc glissé avec humour :

 

"

Continuez de dire du bien des Rafale,  ça permet de mieux les vendre !

"

Une remarque faite, précise Le Parisien, "en se tournant vers son ministre de la Défense", accessoirement premier VRP du joyau de Dassault dans le monde. Une casquette qui suscite d'autres blagues au sein-même du gouvernement. Au mois d'avril, c'est Le Supplément de Canal + qui diffusait la séquence suivante, juste avant un conseil des ministres :

"

- Jean-Yves Le Drian : Je veux de l'oseille, du cash. 



- François Rebsamen : Toi tu ramènes des sous et tu te tais. Tu ramènes des sous et nous on les dépense, voilà. 

"

À revoir dans cette vidéo (à partir de la 13ème minute) :



Au gouvernement, c'est donc open bar sur la déconne liée aux Rafale.



À LIRE SUR LE LAB :

Les petites blagues de François Hollande après sa visite de l'usine Dassault

Pour Jean-Yves Le Drian, "vendre le Rafale, c’est un peu comme gagner le Tour"

François Hollande se plie en quatre pour le Premier ministre indien sur fond de vente de Rafale

Du rab sur le Lab

PlusPlus