La preuve de l’"intelligence" de Macron selon Jadot : avoir "réussi à ne pas prendre Jean-Vincent Placé"

Publié à 13h08, le 26 mars 2017 , Modifié à 13h08, le 26 mars 2017

La preuve de l’"intelligence" de Macron selon Jadot : avoir "réussi à ne pas prendre Jean-Vincent Placé"
Jean-Vincent Placé. © JOEL SAGET / AFP
Image Amandine Réaux


BRÈVE DE CAMPAGNE – De nombreuses personnalités issues de bords politiques différents ont rejoint Emmanuel Macron, de l’ex-PCF Robert Hue à d’anciens ministres chiraquiens en passant par d’actuels ministres de François Hollande, dont Jean-Yves Le Drian. Si ces ralliements éclectiques constituent un "fourre-tout" pour certains de ses adversaires, Yannick Jadot décèle une preuve d’"intelligence" du candidat d’En Marche !, selon un indiscret du JDD/Europe 1 :



Là où on voit que Macron est intelligent, c’est qu’il a réussi à ne pas prendre Jean-Vincent Placé !

Souvent raillé pour son opportunisme, Jean-Vincent Placé a quitté EELV pour fonder l’Union des démocrates et des écologistes (UDE), avant d’être nommé secrétaire d’État à la Simplification. Yannick Jadot s’amuse ainsi de cet exploit qu’aurait accompli Emmanuel Macron : l’absence de Jean-Vincent Placé dans ses soutiens, alors même qu’il est donné vainqueur de la présidentielle selon les sondages.

Il semble que l’eurodéputé ait toujours une rancœur envers son ex-camarade d’EELV. Qui, au passage, soutient comme lui Benoît Hamon.

Du rab sur le Lab

PlusPlus