La vice-présidente PS de la région Occitanie condamnée pour abus de confiance : "Je n'ai pas été intelligente"

Publié à 11h32, le 31 juillet 2016 , Modifié à 09h17, le 01 août 2016

La vice-présidente PS de la région Occitanie condamnée pour abus de confiance : "Je n'ai pas été intelligente"
Béatrice Négrier © DR

[EDIT 01/08] Rectificatif : Béatrice Négrier n'est plus membre du MRC, mais du PS.

C'est une condamnation pour le moins discrète qui a frappé Béatrice Négrier. La vice-présidente PS de la région Languedoc-Midi-Pyrénées, pardon de la région Occitanie, a été condamnée en mai dernier à 4.000 euros d'amende pour abus de confiance. Mais il aura fallu attendre un article du site Langadoc info, le 27 juillet, pour que l'affaire ne soit évoquée par la presse, au moins localement.  

Suite à une intervention de Tracfin (Traitement du Renseignement et Action Contre les Circuits Financiers Clandestins), la maire de Plaissan, dans l'Hérault, a été poursuivie pour avoir détourné plus de 340.000 euros des caisses de son ancien parti politique Mouvement Républicain et Citoyen, le parti fondé par Jean-Pierre Chevènement, et de l'association Ensemble et Solidaire pour Saint André. Selon l'avocate de Béatrice Négrier, 316.000 euros ont été remboursés, ce qui semble exclure tout enrichissement personnel. La méthode pose néanmoins problème. 

Dans les faits, Béatrice Négrier a utilisé le chéquier du MRC pour rembourser des frais de campagne qu'elle avait elle-même avancés et qui devaient lui être remboursés par le MRC. Au Midi Libre samedi 30 juillet, elle dit :

"

Le MRC m'annonçait des remboursements importants de frais, et comme j'avais un trou de 80.000 €, je me suis servie du chéquier pour me rembourser, mais l'argent n'est jamais arrivé. Quand je m'en suis rendu compte, j'ai tout remboursé en espèces, après avoir appelé les amis à la rescousse. […] Je n'ai pas été intelligente de faire ça, mais je n'ai rien volé à personne. Au bout de quelques mois, lorsque je me suis aperçue que je ne reverrai jamais rien, j'ai vendu ma maison pour rembourser.

"

Béatrice Négrier a tout de même été condamnée à 4.000 euros d'amende. Le juge correctionnel a en revanche décidé de ne pas inscrire la peine prononcée sur son casier judiciaire.

L'intéressée entend maintenant tourner la page. Comme le rapportent le site L'Agglorieuse et le blog politique de France 3 Midi-Pyrénées, l'élue a expliqué sur Facebook n'avoir "lésé personne et surtout rien pris à personne". "Ceux qui diffusent des calomnies ainsi que les pseudo-journalistes qui font dans le feuilleton télé rigoleront moins à barre du tribunal. Maintenant, je termine mes courtes vacances et personne ne me fera baisser la tête ni apprécier les rares jours de repos que je m'octroie chaque été", menace-t-elle. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus