Laurent Fabius ne regrette pas de ne plus être "dans la politique active"

Publié à 11h37, le 20 décembre 2016 , Modifié à 11h37, le 20 décembre 2016

Laurent Fabius ne regrette pas de ne plus être "dans la politique active"
Laurent Fabius. © MARTIN BUREAU / AFP

NI REMORDS NI REGRETS - Depuis le 8 mars 2016, Laurent Fabius n’est plus vraiment un homme politique. Nommé à la présidence du Conseil constitutionnel, l’ancien Premier ministre de François Mitterrand et ancien ministre des Affaires étrangères de François Hollande est désormais tenu à un devoir de réserve sur les affaires politiques à proprement parler. Et il s’en satisfait pleinement.

Invité des 4 Vérités sur France 2 ce mardi 20 décembre, Laurent Fabius est interrogé sur ce qu’il disait en 2012. A l’époque, il expliquait avoir accepté le Quai d’Orsay car les "querelles politiciennes" lui étaient devenues "insupportables". Aussi réplique-t-il que tout le tintouin politique ne lui manque pas particulièrement aujourd'hui qu'il a pris ce recul :

"

Je ne suis plus dans la politique active. Et je dois dire, quand je regarde ce qu’il se passe, que mes regrets ne sont pas très profonds.

"

Une manière polie et très fabiusienne de dire que celui qui était candidat à la primaire PS en 2006 est bien content de ne pas s’impliquer dans les débats et les querelles de la primaire de la Belle Alliance Populaire.

Du rab sur le Lab

PlusPlus