L'avertissement de Jean-Christophe Cambadélis à Gérard Filoche : "Le cas s'alourdit"

Publié à 10h43, le 15 février 2016 , Modifié à 10h54, le 15 février 2016

L'avertissement de Jean-Christophe Cambadélis à Gérard Filoche : "Le cas s'alourdit"
© JOEL SAGET / AFP

WARNING - Gérard Filoche est un sujet de débat récurrent au PS. Membre du Bureau national du parti, l'ancien inspecteur du Travail très à gauche de la ligne officielle de Solférino fait régulièrement polémique avec des déclarations fracassantes. Et les oreilles de Jean-Christophe Cambadélis commencent visiblement à chauffer très fort.

Dans un tweet lundi 15 février, le Premier secrétaire du Parti socialiste écrit ainsi que "le cas Filoche s'alourdit", faisant notamment référence à des propos de Gérard Filoche selon lesquels Robert Badinter serait un "pignouf".

L'ancien ministre de la Justice vient de rendre à Manuel Valls un rapport préparatoire à la réforme du Code du Travail, contre laquelle Gérard Filoche est vent debout.

"Camba" rappelle aussi les mots que le même "Gégé" avait eus au moment de la mort du patron de Total, Christophe de Margerie, en octobre 2014. Quelques heures après le décès du chef d'entreprise dans un accident d'avion, Gérard Filoche l'avait publiquement qualifié de "suceur de sang". Plusieurs élus socialistes avaient alors demandé son renvoi des instances socialistes - et Jean-Luc Mélenchon lui avait offert "l'asile politique".

Joint par Le Lab, l'entourage de Jean-Christophe Cambadélis explique que ces propos à l'encontre de Robert Badinter ont été tenus "il y a quelques jours au cours d'une de ces réunions" qu'organise Gérard Filoche. Ces mots sont donc remontés jusqu'au boss de Solférino, qui a décidé de lui adresser "ce qui s'appelle un avertissement", précise-t-on encore.

Ce qui n'a visiblement pas impressionné l'intéressé, qui lui a répondu, toujorus sur Twitter :

À l'époque de la polémique autour de Christophe de Margerie, Manuel Valls lui-même avait estimé que Gérard Filoche ne "méritait pas d'être dans [sa] formation politique". Il s'en faut visiblement de très peu pour que "Camba" ne rejoigne définitivement le Premier ministre sur ce point.



À LIRE SUR LE LAB :

Gérard Filoche live-tweete son voyage en "car Macron" et ça n'a franchement pas l'air top

Manif à République : Gérard Filoche explique pourquoi il a relayé de vieilles photos pour dénoncer l’attitude des policiers

> Gérard Filoche lance un site pour demander la démission d’Emmanuel Macron

Du rab sur le Lab

PlusPlus