L’avocat de Karim Benzema Eric Dupond-Moretti rappelle à Manuel Valls qu’il a "deux condamnés" dans son équipe

Publié à 15h51, le 24 mars 2016 , Modifié à 08h55, le 14 avril 2016

L’avocat de Karim Benzema Eric Dupond-Moretti rappelle à Manuel Valls qu’il a "deux condamnés" dans son équipe
Karim Benzema n'est plus sélectionné en équipe de France depuis le début de l'affaire de la sextape. © VALERY HACHE / AFP
Image Victor Dhollande-Monnier


#FOOTPOLITIQUE - Le Président en personne a été obligé de recadrer ses ministres. Après les critiques de Manuel Valls et Patrick Kanner à l’encontre de Karim Benzema, François Hollande leur a expressément demandé "d’arrêter leurs conneries", selon Le Canard Enchaîné. Jeudi 24 mars, c’est au tour de l’avocat de l’attaquant de l’équipe de France, Eric Dupond-Moretti de répondre au Premier ministre.

Pour défendre son client, toujours mis en examen dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, la star du barreau a choisi de taper fort. Dans les colonnes du Monde ce jeudi, il dit :

Si un type dans la fonction publique est poursuivi, il peut très bien continuer à travailler sans être sanctionné. C’est la présomption d’innocence. Mais cela n’a pas vocation à s’appliquer à Karim Benzema. S’agissant de l’intervention du Premier ministre, je la trouve à proprement parler scandaleuse.

Eric Dupond-Moretti va même beaucoup plus loin dans sa charge contre le gouvernement. Pour mieux défendre Karim Benzema, il renvoie aux affaires judiciaires de deux ministres de l’actuelle équipe gouvernementale :

Je rappelle que, dans son équipe gouvernementale, il y a deux condamnés, Jean-Marc Ayrault [il a été condamné en 1997, à six mois avec sursis et 30.000 francs d’amende pour favoritisme avant d’être réhabilité en 2007, ndlr] et Harlem Désir [condamné à 18 mois de prison avec sursis et 30.000 francs d’amende pour recel d’abus de biens sociaux en 1998, ndlr]. Je ne pense pas que Didier Deschamps serait intervenu pour lui demander de remanier son équipe ou de les exclure.

Pour conclure, l’avocat de Karim Benzema assure que François Hollande a "bien fait" de recadrer ses ministres, comme l’affirmait Le Canard Enchaîné cette semaine. Comme le veut le célèbre adage, "la meilleure défense, c’est l’attaque". Pour défendre un attaquant, Eric Dupond-Moretti a carrément choisi le "football total". Johan Cruyff, décédé jeudi 24 mars à l’âge de 68 ans, aurait sans doute apprécié. 





A LIRE AUSSI SUR LE LAB

François Hollande demande aux ministres d'"arrêter leurs conneries" sur Karim Benzema et l'équipe de France

Après Patrick Kanner, Manuel Valls se prononce contre le retour de Karim Benzema en équipe de France

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR : 

> Jean-Yves Le Drian : "j'aime bien Karim Benzema"

Du rab sur le Lab

PlusPlus