Le camp Fillon veut organiser une manif de soutien au candidat à Paris

Publié à 19h05, le 01 mars 2017 , Modifié à 20h10, le 01 mars 2017

Le camp Fillon veut organiser une manif de soutien au candidat à Paris
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Image Etienne Baldit


MANIF DE DROITE - Tête dans le guidon, François Fillon se rapproche d'une mise en examen mais se refuse à tout abandon. Mercredi 1er mars, le candidat LR à la présidentielle a répété qu'il "ne se retirerait pas" et "irait jusqu'au bout", s'en remettant à la seul décision du "peuple" et du "suffrage universel". Et si des élus de droite de diverses obédiences - lemairistes et sarkozystes principalement - ont officiellement lâché le vainqueur de la primaire (tandis que l'UDI "suspend" son soutien au moins temporairement), l'équipe de campagne veut marquer le coup et tenter de démontrer que son champion bénéficie toujours d'un engouement populaire.

Ainsi une très proche collaboratrice de François Fillon confirme-t-elle à Europe 1 qu'une manifestation parisienne ce week-end est en préparation. Il s'agira d'appuyer sur le thème du "rassemblement", selon un autre proche de l'ancien Premier ministre contacté par Le Lab. L'événement aura lieu au Trocadéro, sur le Parvis des droits de l'Homme.

Plus tôt dans l'après-midi, Valeurs Actuelles affirmait que le directeur de campagne de François Fillon, Patrick Stefanini, avait "déposé aujourd’hui une demande à la préfecture de police de Paris pour ce grand rassemblement du peuple de droite". L'hebdomadaire très droitier annonçait carrément une manif pour protester contre "le coup d’État des juges" :



L’objectif est de protester contre le coup d’État des juges, qui confisquent l’élection présidentielle en orchestrant une traque anti-Fillon dénoncée ce matin par l’ancien Premier ministre [...].

Contacté ensuite par Europe 1, le service de presse de la préfecture disait n'avoir rien reçu de tel pour l'instant. Et un proche de François Fillon cité par Le Monde donnait une toute autre totalité à cette manif :



Le rassemblement que l'on envisage ne serait pas contre les juges mais pour montrer la mobilisation et la volonté d'alternance du peuple de droite.

Du rab sur le Lab

PlusPlus