Le camp Macron interdit les médias russes RT et Sputnik d'accès à son QG

Publié à 09h24, le 28 avril 2017 , Modifié à 09h24, le 28 avril 2017

Le camp Macron interdit les médias russes RT et Sputnik d'accès à son QG
Emmanuel Macron © ALAIN JOCARD / AFP
Image Sylvain Chazot


Le FN refuse d'accréditer Mediapart, Quotidien et désormais Marianne pour ses événements au motif que ces médias sont, pour le Front national, militants. En cause, du moins pour Mediapart et Marianne, les enquêtes sur les affaires du FN qui ne plaisent évidemment pas au parti et à sa présidente Marine Le Pen.

De son côté, Emmanuel Macron a décidé d'interdire l'accès à son QG de deux médias russes, Sputnik et RT France, pour la soirée du premier tour de la présidentielle. Selon En Marche !, ces deux titres, tous deux financés par Moscou, comme des "agences de propagande d'Etat" et font circuler de "façon méthodique" des "informations mensongères". Auprès de Reuters, un porte-parole de d'Emmanuel Macron dit :



S'il faut clarifier les choses avec eux on le fera, mais en l'état nous ne considérons pas RT France ni Sptunik, cette entité bicéphale, comme un organe de presse ni comme un média, mais réellement comme une agence de propagande d'Etat.

De son côté, Moscou est très irrité. La porte-parole du ministère des Affaires étrangères Maria Zakharova a lancé à l'occasion d'un point presse jeudi :

Il s'agit d'une discrimination ciblée et éhontée des médias russes de la part du candidat à la présidentielle d'un pays qui a toujours été vigilant en matière de liberté d'expression.

Les relations entre le camp Macron et la Russie ne sont pas simple. Durant la campagne du premier tour, l'ancien ministre de l'Économie s'est distingué de ses principaux concurrents, Marine Le Pen, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon, dénonçant leur "fascination délétère" de la Russie de Vladimir Poutine. L'entourage du candidat a également signifie avoir été la cible d'attaques provenant de hackers russes



À LIRE AUSSI SUR LE LAB

Présidentielle : et là, la chaîne de télé de l’armée russe tweete #JeVoteMarine

Du rab sur le Lab

PlusPlus