Le député Olivier Falorni compare François Hollande au pilote de la Germanwings : "il ira jusqu’au bout"

Publié à 07h16, le 02 novembre 2016 , Modifié à 07h16, le 02 novembre 2016

Le député Olivier Falorni compare François Hollande au pilote de la Germanwings : "il ira jusqu’au bout"
Olivier Falorni. © Leoty Xavier / AFP

COMPARAISON N'EST PAS RAISON - La déflagration provoquée par la logorrhée de confidences de François Hollande dans le livre Un président ne devrait pas dire ça… se poursuit. Certains ont évoqué un "suicide politique" du chef de l’Etat. Une idée qui fait des émules à gauche.

Ainsi le député ex-PS siégeant avec les radicaux de gauche à l’Assemblée nationale, Olivier Falorni, ose-t-il la comparaison entre François Hollande et le pilote suicidaire qui a crashé un vol de la Germanwings dans les Alpes en mars 2015. Au Figaro de ce mercredi 2 novembre, celui qui a battu Ségolène Royal aux législatives en 2012 avec le soutien de Valérie Trierweiler, lance :

"

François Hollande ne veut pas céder les manettes. Il y a une dimension totalement irrationnelle dans son comportement. Il ira jusqu’au bout.

"

De plus en plus d’élus socialistes misent désormais sur un "empêchement" de François Hollande, englué dans une cote de popularité historiquement basse et critiqué de toutes parts (surtout dans son camp) après ses nombreuses confidences, pas toujours très sympa à l’égard de certains de ses petits camarades. Et notamment chez les proches et soutiens de Manuel Valls.

Quant au pilote suicidaire de la Germanwings, ce n’est pas la première fois qu’il s’invite dans le débat politique. En mars 2015, le député LR Lionnel Luca avait publié un tweet très douteux à propos du crash de l’A320 (qui a fait 150 morts). "On croyait avoir perdu François Hollande depuis ce week-end électoral meurtrier. On vient de le retrouver comme commentateur du crash de l'A320 !" avait-il tweeté.

Du rab sur le Lab

PlusPlus