Le dircab' de Marine Le Pen a relu le livre d'Éric Zemmour avant publication

Publié à 16h36, le 08 novembre 2014 , Modifié à 15h39, le 09 novembre 2014

Le dircab' de Marine Le Pen a relu le livre d'Éric Zemmour avant publication
Philippe Martel, directeur de cabinet de Marine Le Pen et Eric Zemmour © Montage Sebastien Muylaert/Wostok Press/Maxppp REUTERS/Jacky Naegelen

L'information avait filtrée aux détours d'un papier de L'Express du 5 novembre : le livre d'Éric Zemmour Le suicide français (éd. Albin Michel) avait été relu avant publication par "un collaborateur de Marine Le Pen et ami de l'auteur", écrivait l'hebdomadaire, sans préciser de qui il pouvait bien s'agir.

La précision est apportée ce samedi 8 novembre par Le Monde. Dans un portrait consacré au polémiste, le quotidien revient sur le succès de l'ouvrage Le suicide français. Et dévoile l'identité du relecteur frontiste : il s'agit donc de Philippe Martel, directeur de cabinet de Marine Le Pen et proche d'Éric Zemmour.

Dans Le Monde, Philippe Martel explique pourquoi il a relu avant publication le livre d'Éric Zemmour. C'est limpide :

Pour le plaisir.

On ignore cependant s'il a apporté une quelconque modification.

Dans son livre Le suicide français, Éric Zemmour évoque l'affaiblissement supposé de la France depuis 1970. Un thème qui fait écho à certaines thèses du Front national. "Sur certains sujets on ne peut qu’être proche. Quand il parle de l’immigration, de souveraineté nationale, d’Europe, d’euro … évidemment, on ne va pas se cacher, on est assez proche. Il y a des points de divergence aussi", avait ainsi noté Florian Philippot mi-octobre sur i>Télé.

Douze jours plus tard, sur BFMTV, le vice-président du FN tempérait son propos. S'il reconnaissait au polémiste "le courage d'aller au fond des sujets", il disait le trouver "un tout petit peu réac' et ringard" concernant la féminisation de la société.

Jean-Marie Le Pen a lui aussi reconnu partager avec Éric Zemmour certaines idées. L'un comme l'autre estiment par exemple que le régime de Vichy a sauvé des juifs de France au nom d'une "préférence nationale". Une "défense prioritaire" pour Jean-Marie Le Pen.

>> Lire aussi : Nicolas Dupont-Aignan a demandé à Éric Zemmour d'être candidat pour son parti aux Européennes

Du rab sur le Lab

PlusPlus