Le gros avertissement de Stéphane Le Foll à Emmanuel Macron : "On ne réussit que collectivement"

Publié à 11h48, le 08 mars 2016 , Modifié à 12h00, le 08 mars 2016

Le gros avertissement de Stéphane Le Foll à Emmanuel Macron : "On ne réussit que collectivement"
Stéphane Le Foll sur iTélé, le 8 mars 2016 © Montage Le Lab
Image Etienne Baldit


LES HOLLANDAIS ARE WATCHING YOU - Pour le lancement de sa nouvelle formule, mercredi 9 mars, L'Express titre sur une interview d'Emmanuel Macron. Portrait pleine une du ministre de l'Économie, accompagné de ce titre : "Ce que je veux pour 2017". Le remuant résident de Bercy fait donc une nouvelle fois les gros titres.





Et cette capacité macronienne à prendre la lumière ne passe évidemment pas inaperçue au gouvernement. Si Manuel Valls est de moins en moins fan de celui qui a semble-t-il les moyens de le ringardiser, les ministres "hollandais" prêtent eux aussi attention. Ainsi Stéphane Le Foll, très proche du chef de l'État, ironise-t-il sur cette présence médiatique d'Emmanuel Macron. Sur iTélé mardi 8 mars, le porte-parole du gouvernement s'amuse :



Ça devient un spécialiste des unes, Emmanuel Macron. Parce que je le constate, entre la une du 'Journal Du Dimanche', la une de 'L'Obs', la une de 'L'Express'... j'sais pas la prochaine, j'attends, chacun va pouvoir mesurer la comptabilité de toutes ces unes

"Très bien, il le mérite, bien sûr qu'il a du talent, Emmanuel Macron a énormément de talent", précise encore le ministre de l'Agriculture... avant d'adresser à son collègue un sérieux avertissement sous couvert de légèreté du ton employé. En mode "François Hollande is watching you" :



Et il y a une seule chose qu'il faut toujours avoir en tête : le talent, pour qu'il s'exprime sur le long terme, il faut qu'il s'inscrive dans une aventure collective. Je voudrais rappeler l'enjeu du collectif, voilà. Ça a toujours été un peu un état d'esprit que j'ai toujours eu, celui d'être grognard ou grenadier cohérent plutôt que voltigeur flamboyant [voir ici l'explication sur cette métaphore napoléonienne, ndlr], mais je voudrais le rappeler. [...] Chaque ambition personnelle est légitime, Emmannuel Macron a ÉNORMÉMENT de talent... faut-il avoir toujours à l'esprit l'idée qu'on ne réussit que collectivement.


Emmanuel Macron la joue donc trop perso au goût du fidèle Stéphane Le Foll. C'est qu'on lui prête de sérieuses ambitions en vue de 2017... De là à voir dans ces propos l'avis de François Hollande lui-même, il n'y a qu'un pas. Mais il faut aussi rappeler les petits accès de jalousie du ministre de l'Agriculture contre celui qui fut qualifié de "chouchou" du président.

Par ailleurs, tout cela n'est pas sans rappeler la mise en garde de Manuel Valls à Emmanuel Macron, lors de ses voeux à la presse fin janvier. Le Premier ministre lui avait alors distillé ce *conseil* :

Dans la vie politique il faut mettre de côté un certain narcissisme, un certain égocentrisme pour se consacrer essentiellement à l’intérêt général.


À LIRE SUR LE LAB :

Emmanuel Macron lance dans la plus grande discrétion un mouvement dans la perspective de 2017

Emmanuel Macron : "Vous pouvez compter sur moi" (pour 2017)

> Manuel Valls à propos d'Emmanuel Macron : "le renouvellement, ça passe vite"

Du rab sur le Lab

PlusPlus