Le jour où les politiques français se sont demandé si François Hollande avait des points communs avec Che Guevara

Publié à 10h04, le 11 mai 2015 , Modifié à 10h41, le 11 mai 2015

Le jour où les politiques français se sont demandé si François Hollande avait des points communs avec Che Guevara
© Montage via AFP

AQUí SE QUEDA LA CLARA - La une de Libération, ce lundi 11 mai, fait parler. On y voit François Hollande grimé en Che Guevara alors que le président français débarque à Cuba pour une visite historique.



Alors, y a-t-il du Che Guevara en François Hollande ? Oui, la question se pose réellement, ce n'est pas une blague. Et chacun a sa réponse. Le principal intéressé précise à ceux qui pouvaient en douter : non, il n'est pas le Che. Il ne ressent d'ailleurs aucune filiation avec le révolutionnaire. D'après une journaliste du Point, le chef de l'État a quand même bien rigolé en voyant la une de Libé, trouvant qu'il y avait une ressemblance :

 



 

En cherchant bien, Thierry Mandon, lui, voit quand même quelques points communs entre le président français et le Che. Sur iTÉLÉ, le secrétaire d'État à la Simplification hésite. Et puis il se lance :

"

Il a peut-être la résistance, quelle que soit la difficulté, on tient bon. Ça donne des révolutions à Cuba, et ça donne une résistance hors du commun en France, malgré les difficultés.

 

"

Olivier Besancenot, par exemple, ne voit pas vraiment de rapport entre les deux hommes. Invité de France 2, l'ancien porte-parole du NPA se demande si "on ne veut pas tuer une deuxième fois" le révolutionnaire marxiste. Il dit :

"

C'est pas franchement compatible comme orientation politique. Les faits parlent d'eux-mêmes : la politique de François Hollande depuis qu'il est élu président de la République, c'est d'en faire toujours plus pour les patrons et toujours moins pour les travailleurs.

 

"

Et Alexis Corbière, du Parti de gauche, est plutôt d'accord avec Olivier Besancenot. François "Che" Hollande ? Laissez-le rire. Sur Sud Radio, l'ancien conseiller de Paris explique que les deux hommes n'ont R.I.E.N en commun. "Che Guevara est un beau personnage", commence-t-il. Alexis Corbière ajoute :

"

Peut-être qu'on va découvrir qu'il va enfiler un treillis et partir dans le maquis cubain. Mais je ne le crois pas.

 

"

Le treillis cubain après la chapka d'Azerbaïdjan. On parie que cette photo ferait parler.

Une fois n'est pas coutume, on vous laisse en musique. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus