Le journaliste Bruno Roger-Petit rejoint l'Élysée

Publié à 10h06, le 29 août 2017 , Modifié à 13h06, le 29 août 2017

Le journaliste Bruno Roger-Petit rejoint l'Élysée
Bruno Roger-Petit © DANIEL JANIN / AFP
Image Sylvain Chazot


Emmanuel Macron n'a pas le même rapport que François Hollande avec les journalistes, tout le monde a pu le remarquer. Et cela se confirme.

Si l'ancien Président parlait beaucoup aux reporters, le nouveau a décidé de les faire parler pour lui.

Selon RTL, le journaliste Bruno Roger-Petit rejoint en effet l'Élysée. Il devient porte-parole de l'Élysée, un poste laissé à l'abandon depuis mars 2008 et le départ de David Martinon, sous la présidence de Nicolas Sarkozy.





Alors que de nombreux losers politiques traversent le Rubicon et deviennent chroniqueurs radio ou télé, BRP pour les intimes fait le chemin inverse et devient politique. 

L'Elysée confirme la nomination du journaliste comme porte-parole de la Présidence.

Dans un communiqué, il est précisé : 

Bruno ROGER-PETIT est nommé conseiller, porte-parole de la Présidence de la République, à compter du 1er septembre 2017. Il aura pour mission de relayer la parole publique de l’Elysée, et utilisera pour ce faire tous les moyens à sa disposition, notamment le compte twitter de la Présidence. Cette nomination complète le dispositif en vigueur concernant la communication de la Présidence de la République.

Premier acte de cette nomination : Bruno Roger-Petit a supprimé son compte Twitter sur lequel il était, pourtant, très actif. Ses éditos sur Challenges, pro-Macron selon certains (alerte litote), sont en revanche toujours disponibles. 





[BONUS TRACK] "Bonne chance mon papa"

Bruno Roger-Petit a reçu le soutien d'au moins une personne après cette nomination, celui de David Martinon, ancien porte-parole de l'Élysée





#



[EDIT 10h28] Ajout communiqué de l'Élysée

[EDIT 10h50] Ajout message de David Martinon

Du rab sur le Lab

PlusPlus