Le PS va déposer plainte suite aux dégradations de ses permanences

Publié à 15h25, le 03 décembre 2012 , Modifié à 15h37, le 03 décembre 2012

Le PS va déposer plainte suite aux dégradations de ses permanences
David Assouline, le 12 septembre 2012. (MaxPPP)
Image Paul Larrouturou

Par

Cela a commencé avec les anti mariage homo et se poursuit avec les opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Le PS a annoncé lundi qu'il avait décidé de porter plainte au "vu de l'ampleur" des dégradations qui touchent depuis un mois les locaux de sections et de fédérations socialistes.

Une plainte nationale - vu l'ampleur de ce phénomène - sera déposée par le PS pour mettre fin à de tels actes. 

a annoncé David Assouline, le porte-parole du PS lors de son point presse hebdomadaire.

Le porte-parole de la rue de Solférino a ainsi listé devant la presse "une douzaine de fédérations" concernées : l'Aube, le Calvados, les Côtes d'Armor, le Finistère, la Gironde, l'Hérault, le Bas-Rhin, le Jura, la Vendée, la Haute-Vienne, Paris, l'Yonne ainsi que la Corrèze, la Dordogne, le Doubs, le Maine-et-Loire, la Marne et la Vienne.

Et David Assouline de conclure :

Ces huit derniers jours, le Doubs encore, la Drôme, le Bas-Rhin, la Savoie, la Vendée". C'est inacceptable. Pas touche au PS!

Interrogé par l'AFP, le sénateur de Paris a précisé que les dégradations concernaient à la fois des "permanences d'élus, locaux, de sections et de fédérations".

Du rab sur le Lab

PlusPlus