Le sarkozyste François Baroin chargé du "rassemblement politique" dans la nouvelle équipe de campagne de François Fillon

Publié à 11h14, le 09 mars 2017 , Modifié à 12h08, le 09 mars 2017

Le sarkozyste François Baroin chargé du "rassemblement politique" dans la nouvelle équipe de campagne de François Fillon
© Christophe Petit Tesson / POOL / AFP
Image Amandine Réaux


Les défections en masse n'ont pas fait tomber François Fillon. Exit les plans B (comme Baroin), J (comme Juppé) ou P (comme Pécresse) : l'heure est désormais au rassemblement derrière le candidat désigné par la primaire de la droite. Ce qui implique retour au bercail pour certains frondeurs, mais aussi et surtout fin des inimitiés entre les chapelles filloniste et sarkozyste. Alors que depuis quelques jours se murmurait un rapprochement avec Nicolas Sarkozy à la manœuvre, en coulisses, il a été effectué par François Fillon ce jeudi 9 mars.

Dans un communiqué, l'ex-Premier ministre a chargé François Baroin du "rassemblement politique" et nommé les non moins sarkozystes Christian Jacob coordinateur de la campagne et Luc Chatel porte-parole et président des comités de soutien, en remplacement du démissionnaire Thierry Solère.

Ces nominations mettent définitivement fin à l'option d'une candidature recours d'Alain Juppé, que le maire LR de Bordeaux a lui-même refusée lundi "une bonne fois pour toutes". Elles remplissent la condition exigée par Nicolas Sarkozy, qui avait présenté un ticket avec François Baroin lors de la primaire, d'intégrer ses soutiens dans la campagne de François Fillon, fragilisé par l'affaire des emplois fictifs présumés. Notamment la présentation, par exemple, d'un ticket avec le sénateur-maire de Troyes ou le placement de Laurent Wauquiez à la tête des Républicains.

François Baroin, Luc Chatel et Christian Jacob étaient par ailleurs tous les trois présents au rassemblement du Trocadéro dimanche, qui a conforté François Fillon dans la décision de maintenir sa candidature.

"D'autres désignations auront lieu la semaine prochaine", a précisé le candidat LR dans son communiqué.

Du rab sur le Lab

PlusPlus