Le sénateur ex-PS François Patriat écrit à ses collègues pour constituer un groupe LREM

Publié à 17h36, le 19 juin 2017 , Modifié à 18h58, le 26 juin 2017

Le sénateur ex-PS François Patriat écrit à ses collègues pour constituer un groupe LREM
François Patriat © AFP
Image Etienne Baldit


Il a officiellement quitté le PS au mois de mars pour rejoindre Emmanuel Macron. Et depuis lors, le sénateur de Côte-d'Or François Patriat 1) dit sa "totale admiration" pour le chef de l'État et 2) s'active en coulisses pour convaincre ses collègues de le rejoindre au sein d'un futur groupe La République en marche au palais du Luxembourg. Une démarche qui a encore franchi un palier lundi 19 juin, au lendemain de la victoire du parti du Président aux élections législatives.

Alors que LREM s'est adjugé la majorité absolue à lui seul avec 308 députés (plus les 42 alliés du MoDem), François Patriat lance officiellement les recrutements pour le groupe au Sénat. Comme le révèle Public Sénat, le sénateur ex-socialiste a envoyé un e-mail à certains de ses collègues pour leur proposer de le rejoindre dès à présent. Dans ce courrier présenté comme la "charte fondatrice du groupe sénatorial 'La République en marche'", François Patriat écrit notamment :

La réussite de la présidence d'Emmanuel Macron, souhaitée par une large majorité de Françaises et de Français, écartera tout risque des extrêmes. C'est dans ce contexte nouveau que les sénatrices et sénateurs qui se reconnaissent dans le projet politique du président de la République décident de constituer le groupe 'La République en marche'. Ce groupe est ouvert à toutes celles et à tous ceux qui, au sein de notre assemblée, sont attachés au progressisme et souhaitent porter les valeurs, les principes et les propositions exposés par Emmanuel Macron, et approuvés par les citoyens.

Sont ensuite proposées deux solutions aux destinataires : "Je rejoins le groupe sénatorial" ou "Je souhaite plus d'éléments d'information". L'entourage de François Patriat précise à Public Sénat que le groupe sera officiellement créé "d’ici la fin de semaine" et espère une trentaine "voire 40" membres. Le timing de cette initiative est loin d'être innocent puisque la moitié des sièges de sénateurs seront renouvelés à l'occasion d'élections en septembre et que, comme le notent nos confrères, LREM n'a pas encore arrêté la liste définitive des investitures... Avis aux amateurs, donc.

[EDIT 26/06]  François Patriat officialise, par communiqué lundi 26 juin, la création ce mardi du groupe LREM au Sénat. 

D'après le site de la chaîne parlementaire, ce courrier a été adressé "à la majorité des 108 sénateurs du groupe PS, à l’exception des plus rétifs à la politique d’Emmanuel Macron, aux 42 membres du groupe UDI-UC, ainsi qu’aux sénateurs du groupe RDSE (à majorité PRG) et à une partie des sénateurs du groupe écologiste". Du côté de LR, les soutiens d'Alain Juppé (comme Jean-Pierre Raffarin ou Fabienne Keller) ont aussi été contactés. Mais aucun sénateur communiste, ce dont le groupe CRC s'est d'ailleurs félicité sur Twitter :





Du rab sur le Lab

PlusPlus