Le sénateur LR François Commeinhes plagie Wikipedia dans une proposition de résolution (et oublie d'enlever les liens)

Publié à 11h11, le 26 novembre 2015 , Modifié à 11h21, le 26 novembre 2015

Le sénateur LR François Commeinhes plagie Wikipedia dans une proposition de résolution (et oublie d'enlever les liens)
© Giphy

CTRL+C / CTRL+V - François Commeinhes est sénateur Les Républicains de l'Hérault. C'est un fait et c'est déjà beaucoup. Il est une chose en revanche que François Commeinhes n'est pas : un spécialiste des internets.

L'élu LR a déposé une proposition de résolution, enregistrée à la présidence du Sénat le 9 septembre dernier. Cette résolution tend  "à modifier la carte des zones de défense et de sécurité" et "à créer une nouvelle circonscription Sud-Pyrénées". Le texte est long, détaillé.

Sauf que, comme l'a remarqué le collaborateur parlementaire du groupe écolo à l'Assemblée nationale Pierre Januel, François Commeinhes a commis un petit impair dans son texte. Oh, trois fois rien : il a juste fait un copié collé d'un article Wikipedia sur les zones de défense et de sécurité.

Le passage incriminé est le suivant :

 

Considérant que les zones de défense ont été créées par le décret n° 50-1189 du 29 septembre 1950 relatif à l'organisation de la défense en surface du territoire métropolitain, pour regrouper alors plusieurs régions militaires. Le nombre de ces zones a été fixé à quatre par le décret n° 51-742 du 13 juin 1951 1. Leur rôle est redéfini par le titre IV de l'ordonnance n° 59-147 du 7 janvier 1959 portant organisation générale de la défense, et notamment par l'article 23. Le décret n° 62-207 du 24  février  1962 puis le décret n° 67-897 du 12 octobre 1967 ont précisé leur organisation et leur rôle. Elles ont été réformées en 1991 et en 2000, et sont aujourd'hui régies par le titre Ier du livre II de la première partie du code de la défense et par le chapitre 2 du titre II du livre Ier du code de la sécurité intérieure. Les réformes de 2009 (loi de programmation militaire du 29 juillet 2009) et de 2010 (décrets nos 2010-224 et 2010-225 du 4 mars 2010) ont changé la dénomination de ces zones devenues 'zone de défense et de sécurité'.

Et voici une capture d'écran de la page Wikipedia joliment recopiée :


L'élu ne s'est pas arrêté là. Il a carrément oublié d'enlever tous les liens Wikipedia. Dans sa proposition de résolution, consultable sur le site internet du Sénat, on peut donc être redirigé vers une page relative à l'année 1950, au mois de février 1962 ou encore – c'est un peu plus logique – vers un article sur le code de la défense.

En septembre dernier, François Hollande avait consulté Wikipedia pour réaliser son discours en l'honneur de Jean d'Ormesson. En août 2014, Arnaud Montebourg s'était lui aussi pris les pieds dans le tapis de l'encyclopédie en ligne, croyant citer Saint-Augustin mais reprenant plus volontiers des passages de la page Wikipedia consacrée au philosophe. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus