Le site de l'UMP Paris annonce le recompte des voix de la primaire et la défaite de NKM

Publié à 00h56, le 13 juin 2013 , Modifié à 07h46, le 13 juin 2013

Le site de l'UMP Paris annonce le recompte des voix de la primaire et la défaite de NKM
Image Ivan Valerio

Par

#WTF - Piratage ?Action malveillante ? Ce mercredi 12 juin peu avant minuit, le site de la fédération UMP Paris annonce un "correctif des résultats officiels de l’élection primaire ouverte pour l’alternance à Paris en 2014". Tôt, ce jeudi matin, la page avait disparu et un article avec les résultats donnant Nathalie Kosciusko-Morizet gagnante a été remis en avant.

Ce "correctif", publié donc quelques heures dans la nuit de mercredi à jeudi sur le site de l’UMP Paris affirme faire suite aux "nombreuses suspicions de fraudes dues au vote électronique". Et donne de nouveaux résultats, issus d’un "recompte", et la victoire à Jean-François Legaret faisant état d’une procédure supposément menée par la "Commission d’Organisation et de Contrôle des Opérations Electorales de l’UMP", la fameuse Cocoe.

Problème : dans les faits, ce n'est pas la Cocoe qui arbitre cette élection primaire mais le Conseil supérieur de la primaire UMP, présidé par Antoine Rufenacht. Une instance qui n'a été saisie par aucun des candidats et qui n'a donc pas d'enquête à faire à ce sujet. Et par ailleurs, dans un cas pareil, un second tour aurait dû avoir lieu pour opposer les deux premiers candidats, renforçant l'hypothèse d'un piratage. 



Sollicité par le Lab, l'entourage de Philippe Goujon n'a pas encore répondu. 

Cette page, signalée sur Twitter par @Anti_Nanti et @grandludo, va jusqu'à indiquer que "Nathalie Kosciusko-Morizet félicite Jean-François Legaret pour sa victoire et appelle au rassemblement sans polémique de tous les sympathisants pour reprendre Paris à la Gauche en 2014."

Une curiosité qui apparaît également en une du site de la fédération UMP de Paris : 



Cette modification du site apparaît quelques heures après un "no comment" général sur un éventuel rapport au sujet des fraudes pendant l'élection, selon les informations du journal Métro

[Edit jeudi 13 juin, 6h30] Ce jeudi matin, la page de ce "correctif" avait disparu du site de l'UMP Paris. Et un article donnant les résultats de la victoire de NKM a été remis en avant. Sans plus de précisions. 



Le prestataire du vote électronique, Docapost, a remis une étude sur le vote à l'UMP Paris. "Les fraudes n'ont pas été évoquées. Mais le plus important maintenant, c'est 2014. Nous ne reviendrons pas sur la primaire", a expliqué Antoine Rufenacht.

Selon l'UMP, "les bugs ont été non significatifs. La plupart des gens ont voté honnêtement", rapporte le site de Métro. 

Au final : pas de bilan critique suite aux fraudes, mais pas de contestations  non plus. 

Pour rappel, les résultats officiels ont donné la victoire à Nathalie Kosciusko-Morizet avec plus de 58% des voix. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus