"Le viol, un rapport amoureux" : Stéphane Ravier, candidat du FN à Marseille, se défend de tout dérapage

Publié à 07h54, le 30 septembre 2013 , Modifié à 07h54, le 30 septembre 2013

"Le viol, un rapport amoureux" : Stéphane Ravier, candidat du FN à Marseille, se défend de tout dérapage
Stéphane Ravier en février 2011 (Maxppp)

Simple provocation ou gros dérapage ? Samedi 28 septembre, sur Canal Plus, dans l’émission Salut les Terriens, de Thierry Ardisson, le candidat du FN aux municipales à Marseille, Stéphane Ravier, a assimilé le viol à un rapport amoureux.

Alors qu’il était opposé à Patrick Mennucci, prétendant à l’investiture PS dans la cité phocéenne, et interrogé sur une éventuelle légalisation du cannabis, Stéphane Ravier a répliqué :

"

On pourrait légaliser le viol aussi !

Parce que le viol, finalement, c'est un rapport amoureux, qu'une partie des deux souhaite. La deuxième pourrait faire un effort.

"

Et de poursuivre :

"

Si je suis votre raisonnement, c'est la même chose... On pourrait légaliser le viol, ou le vol de voiture.

"

Cette sortie a eu un certain écho, reprise dans le quotidien régional marseillais La Provence

Pour se défendre, le candidat frontiste a réfuté tout dérapage, dans un billet de blog sobrement titré : "Petite leçon de manipulation de la Pravda provençale".

Pour lui, donc, aucun dérapage mais une "manipulation de ses propos" :

"

Il s’agît là bien évidemment, d’une grossière manipulation issue du cerveau en panne d’un pigiste anonyme qui, à l’aide d’une bonne paire de ciseaux, d’un bâton de colle et d’une kolossale finesse, a fabriqué de toute pièce un "dérapage" désireux de faire croire à ses lecteurs et surtout à ses lectrices que Stéphane Ravier n’était plus, plus seulement, le candidat de "l’extrême droite" mais aussi le Taliban marseillais ennemi déclaré de la gente féminine et de la civilisation toute entière !

"

Et d’ajouter pour se justifier sans rien retirer de ses propos :

"

Cette "proposition" est bien sûr une réponse par l’absurde à celle formulée et de façon tout a fait sérieuse par EELV, de légaliser la vente et la consommation du cannabis.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus