Législatives : Dieudonné candidat-suppléant face à Manuel Valls

Publié à 17h08, le 17 mai 2017 , Modifié à 17h08, le 17 mai 2017

Législatives : Dieudonné candidat-suppléant face à Manuel Valls
Dieudonné © BERTRAND GUAY / AFP

Manuel Valls n'aura pas de candidat de La République en marche investi face à lui pour les législatives dans l'Essonne. Il aura en revanche un autre adversaire avec lequel il a longuement bataillé par le passé : Dieudonné.

Le polémiste français, condamné en janvier dernier à deux mois de prison ferme par la justice belge pour des propos antisémites et négationnistes, a en effet décidé de se présenter comme candidat-suppléant aux législatives avec Nolan Lapie, le jeune homme proche des mouvements d'extrême droite qui avait giflé Manuel Valls à Lamballe en janvier dernier. "C’est sans doute, l’enquête devra évidemment le démontrer, un militant identitaire de l’extrême droite bretonne, mais qui s’affiche aussi avec Dieudonné et Soral, avait d'ailleurs noté à l’époque Manuel Valls.

Cette candidature a été annoncée sur la page officielle de Dieudonné sur Facebook.

Ce mercredi 17 mai, Claire Pinto, candidate EELV aux législatives dans l'Essonne, a même aperçu le polémiste à la préfecture.

"Je suis venue déposer ma candidature. C'est là que j'ai croisé Dieudonné. Il était au bureau des élections en train de signer des papiers", précise Claire Pinto au Lab.

La campagne promet donc d'être mouvementée dans l'Essonne. Le duo Nolan-Lapie / Dieudonné a par le passé ouvertement affiché son hostilité à Manuel Valls. Durant l’hiver 2013 – 2014, Manuel Valls alors ministre de l'Intérieur, avait mené une guerre ouverte contre le polémiste, s'opposant à la tenue de ses spectacles.

Notons également que le chanteur Francis Lalanne est également candidat face à Manuel Valls, suppléant de Jacques Borie au nom du mouvement 100 %.

Du rab sur le Lab

PlusPlus