L’énorme confiance de Laurent Wauquiez sur la présidence de LR : "De toute manière, je vais gagner"

Publié à 07h27, le 25 août 2017 , Modifié à 08h09, le 25 août 2017

L’énorme confiance de Laurent Wauquiez sur la présidence de LR : "De toute manière, je vais gagner"
© AFP
Image Amandine Réaux


Un candidat-pas-déclaré-mais-dont-la-candidature-est-un-secret-de-polichinelle, une élection interne à Les Républicains, une ligne très droitière, une énorme confiance en soi… Non, nous ne sommes pas revenus en août 2016 et Nicolas Sarkozy n’est plus candidat à aucune élection. Mais son poulain/héritier Laurent Wauquiez, si. Le patron de la région Auvergne-Rhône-Alpes compte bien briguer la présidence de LR. Et il use pour cela des mêmes méthodes que son mentor, quasiment à la lettre près.

Notamment en faisant preuve d’une énorme confiance en lui. Ainsi fanfaronne-t-il en privé, selon Le Parisien ce vendredi 25 août :

De toute manière, je vais gagner. Il n’y a pas de suspense.

Tel un Nicolas Sarkozy candidat-pas-candidat à la primaire de la droite et du centre, Laurent Wauquiez se dit donc persuadé de remporter une élection à laquelle il ne concourt pas officiellement.

Sauf qu’à la différence de Nicolas Sarkozy l’an dernier, la plupart des cadres LR sont eux aussi persuadés que le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes sera bien le nouveau patron de la rue de Vaugirard. La raison pour laquelle aucun juppéiste n’est pour l’heure candidat, mais aussi celle du renoncement d’une Valérie Pécresse ou d’un Xavier Bertrand qui évitent ainsi de se griller pour 2022.

Il doit affronter notamment Laurence Sailliet (seule candidate déclarée), la filloniste Florence Portelli et le sarkozyste Daniel Fasquelle.

Du rab sur le Lab

PlusPlus