L'énorme lapsus de Nicolas Sarkozy entre "Kärcher" et "Hyper cacher"

Publié à 16h01, le 09 mars 2016 , Modifié à 15h09, le 22 mars 2016

L'énorme lapsus de Nicolas Sarkozy entre "Kärcher" et "Hyper cacher"
Nicolas Sarkozy © LIONEL BONAVENTURE / AFP
Image Etienne Baldit


et Aurélie Herbemont

LAPSUS LEVEL 1 MILLION - Certains mauvais esprits y verront immanquablement une signification freudienne carabinée. Devant les membres du bureau politique de Les Républicains mardi 8 mars au soir, Nicolas Sarkozy a en tout cas commis un lapsus phénoménal, comme le confirment l'un des participants à Europe 1 et l'entourage du président de LR au Lab.

S'exprimant devant les cadres de son parti, l'ancien chef de l'État a en effet parlé de "l'Hyper Kärcher" pour évoquer l'attentat contre l'Hyper cacher de la porte de Vincennes, le 9 janvier 2015. Une erreur commise alors qu'il rendait hommage aux forces de police mobilisées depuis les attentats. Dans l'entourage de Nicolas Sarkozy, on explique que ce dernier s'est "rendu compte" de son lapsus et "s'est rattrapé" aussitôt. 

La confusion est loin d'être anodine pour celui qui, lorsqu'il était ministre de l'Intérieur en 2005, avait promis de "nettoyer" la cité de La Courneuve "au Kärcher".

Selon la version de la scène racontée par Atlantico ce mercredi, Nicolas Sarkozy aurait déclaré :



Je ne veux pas que les fonctionnaires pensent que nous sommes contre eux, car la France a besoin d'eux notamment lors d’événements dramatiques comme ceux du Bataclan ou du Kärcher.

Avant de répéter son erreur, au milieu de la "crise de rire" généralisée : "Heu, je veux dire l'Hyper Kärcher." "On ne va pas dire qu'il y a eu un moment d'amusement parce que le sujet est trop sérieux, mais tout le monde a bien compris qu'il s'était trompé. Au milieu de la gravité et du sérieux du propos, il y a eu un peu de légèreté", euphémise-t-on du côté de l'ancien chef de l'État. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus