Les députés de l'UMP live-tweetent l'interview de Jean-Marc Ayrault sur France 2

Publié à 21h11, le 25 août 2013 , Modifié à 14h23, le 26 août 2013

Les députés de l'UMP live-tweetent l'interview de Jean-Marc Ayrault sur France 2
Jean-Marc Ayrault sur France 2.
Image Paul Larrouturou

Par

PLATEAU-TÉLÉ - Jean-Marc Ayrault était ce dimanche 25 août l'invité du 20 heures de France 2. L'occasion pour le premier ministre de poursuivre sa rentrée médiatique en annonçant qu'il n'est "pas question" de relever l'âge légal de départ à la retraite et en insistant sur les 10 milliards d'économies que va réaliser l'État dans le budget 2014.

Parmi les téléspectateurs, au moins quatre députés UMP (et un sénateur communiste...) critiquent, à chaud, cette intervention télévisée.

C'est le cas d'Arnaud Robinet, député UMP de la Marne qui voit encore des "couacs" au gouvernement.

Ayrault: #retraites: rien n'est décidé, économie: pas de réponse concrète , chômage: emplois aidés... Couacs: je ne suis pas seul!

— Arnaud Robinet (@DeputeARobinet) August 25, 2013

Le Premier ministre assure que rien n'était "encore décidé" quant à une éventuelle hausse de la CSG ou des cotisations pour financer les retraites ? Pour Dominique Bussereau, député UMP de Charente Maritim, il est "dommage" que Jean-Marc Ayrault vienne sur le plateau de France 2 "pour ne rien dire".

L'ancien ministre qui reproche aussi à la journaliste, Marie Drucker, de mal articuler : 

Question à #France2 Marie Drucker pourrait elle respecter ses téléspectateurs en s'exprimant distinctement?

— Dominique Bussereau (@Dbussereau) August 25, 2013

Eric Ciotti, député UMP des Alpes Maritimes préfère lui s'attaquer à la volonté de l'exécutif de ne pas augmenter l'âge de départ à la retraite :

Ayrault annonce ne pas vouloir bouger l'âge de départ à la retraite .Manque de courage et erreur tragique que va payer notre pays

— Eric Ciotti (@ECiotti) August 25, 2013





Un autre député UMP des Alpes Maritimes, Christian Estrosi cite Martine Aubry:

@jeanmarcayrault est incapable de dire combien d'impôts vont payer les Français en 2014. Quand c'est flou, c'est qu'il y'a un loup! #Ayrault

— Christian Estrosi (@cestrosi) August 25, 2013





[Bonus track] Les députés UMP ne sont pas les seuls parlementaires à tweeter pour critiquer l'intervention télévisée du premier ministre à la télévision. Le patron des communistes et sénateur de Paris Pierre Laurent s'y met aussi pour demander si le gouvernement a "peur des mobilisations".

Un passage télé inutile.@jeanmarcayrault n'annonce rien sur les retraites. Par peur des mobilisations ? Les Français ont le droit de savoir!

— Pierre Laurent (@plaurent_pcf) August 25, 2013





Du rab sur le Lab

PlusPlus