EXPLICATION DE TEXTE - Oui, Aurélie Filippetti est bien allée à l'Île Maurice lors des vacances de Noël, et ce pendant une semaine, explique-t-elle au Lab, après la publication d'une série de photos, sur le site internet de Voici, la présentant en vacances à Noël, loin de la métropole, en dépit de consignes formulées par le chef de l'Etat.

Elle explique, ce 9 janvier, au Lab :

Ce voyage m'a été offert par mon compagnon.Dès que j'ai connu la teneur de ce cadeau, j'en ai averti le président de la République, qui m'a autorisée à partir. 

La ministre de la Culture assure encore que, lors de ce voyage, elle est restée en "contact permanent avec son cabinet", et que la "continuité était assurée", notamment pour préparer l'opération du 30 décembre, qui avait conduit Aurélie Filippetti au musée Beaubourg, en compagnie de familles en difficulté.

Elle estime donc avoir, sur ce point, totalement respecté les consignes distillées par le chef de l'Etat qui, à l'occasion du dernier conseil des ministres de l'année, avait "rappelé aux membres de son gouvernement qu'une année faisait 365 jours et qu'il attendait de chacun d'entre [eux] présence et vigilance".

Aurélie Filippetti détaille encore que les membres de son cabinet - qui, dans un premier temps, avaient assuré au Lab, qu'elle ne s'était pas rendu à l'Île Maurice - n'avaient pas été informés de ce séjour.

Je considérais que ce séjour relevait de la vie privée, et je considérais que je n'avais pas à les en informer, dès lors que je restais joignable.

Contacté par Le Lab, l'Elysée a confirmé cette version :

François Hollande a autorisé Aurélie Filippetti à partir si loin à titre exceptionnel, pour des raisons privées. La ministre de la Culture n'est pas, dans son ministère, dans un rythme d'urgence quotidienne, à l'inverse du ministre de l'Intérieur, par exemple.

Edit, 18h50 : ajout confirmation Elysée