Les homosexuels ne sont pas persécutés en Russie, selon Marine Le Pen

Publié à 19h44, le 15 décembre 2013 , Modifié à 19h49, le 15 décembre 2013

Les homosexuels ne sont pas persécutés en Russie, selon Marine Le Pen
Marine Le Pen sur France 5 (capture)
Image Thibaut Pezerat

Par

Des persécutions sur les homosexuels, il y en a en Arabie Saoudite, au Qatar … mais certainement pas en Russie, a assuré, ce dimanche 15 décembre la présidente du Front National, Marine Le Pen, interrogée sur France 5 dans l’émission C Politique.

Voilà ce qu’a ainsi expliqué Marine Le Pen :

S'il y a bien deux pays dans lesquels les homosexuels sont persécutés, c'est bien en Arabie Saoudite et au Qatar. [...]Ce qui n'est pas le cas en Russie, je vous le signale quand même !

La présidente du Front national était interrogée sur la décision de François Hollande et Laurent Fabius de ne pas participer à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver à Sotchi, annoncée ce 15 décembre sur Europe 1 par le ministre des Affaires étrangères.

La présidente du Front national ne voit d'abord pas de problème au fait que l'exécutif français ne se rende pas à la cérémonie :

Monsieur Sarkozy n'était pas allé non plus à l'ouverture des Jeux olympiques. C'est pas une obligation, c'est pas une tradition mondiale que l'ensemble des dirigeants ailleurs à l'ouverture des Jeux olympiques.

Mais Marine Le Pen, à qui est soumise l'hypothèse que le boycott français trouve son origine dans une éventuelle protestation contre les lois interdisant "la propagande homosexuelle" dans le pays, développe ensuite un parrallèle avec l'Arabie Saoudite et le Qatar :

Si c'est pour ces raisons-là, je trouverais ça étonnant, parce qu'il me semble, moi, que monsieur Hollande et monsieur Fabius passent leur vie à cirer les pompes des Qataris ou des Saoudiens, dont le moins qu'on puisse dire, c'est qu'en matière d'homosexualité, voyez-vous, ils ne sont pas au top des droits de l'homme.S'il y a bien deux pays dans lesquels les homosexuels sont persécutés, c'est bien en Arabie Saoudite et au Qatar. Donc, je trouverais ça, là pour le coup assez contradictoire.Ce qui n'est pas le cas en Russie, je vous le signale quand même !

La Russie est très régulièrement montrée du doigt pour ses lois interdisant la "propagande homosexuelle". Les députés russes s'apprêtent à voter une nouvelle loi anti-gay en février prochain, prévoyant de retirer à toutes les personnes ayant "des relations sexuelles non traditionnelles" leurs enfants.

Du rab sur le Lab

PlusPlus