Les politiques comme vous ne les avez jamais vus : Christian Estrosi, champion de moto, en 1977

Publié à 12h10, le 09 août 2013 , Modifié à 12h35, le 09 août 2013

Les politiques comme vous ne les avez jamais vus : Christian Estrosi, champion de moto, en 1977
Montage (vidéo Ina.fr)
Image Le Lab

Par

"MOTODIDACTE"  - Les archives de l’INA sont parfois cruelles pour nos politiques. Car elles révèlent des facettes cachées de leur passé. Pour cette série d’été des "politiques comme vous ne les avez jamais vus", le Lab se penche sur ces vidéos d’archives de responsables politiques, qui ont fait l’actualité cette année, alors si jeunes. Et pas toujours si différents.

La vidéo : juin 1977. A 22 ans, Christian Estrosi s’élance sur le circuit de Dijon. Ce passionné de moto, qui a plaqué ses études pour mieux réussir sa carrière deux roues, concourt pour la manche française du Championnat du monde 750cc. Le numéro 12, qui a réalisé le meilleur temps aux essais, se montre confiant devant la caméra d’Auto Moto, sur TF1. Le triple champion de France explique que son équipe a eu suffisamment de temps pour se donner à fond dans la préparation de sa bécane et qu’au Venezuela, sous près de 40 degrés à l’ombre, il en a vu d’autres.



Deux ans plus tôt, Christian Estrosi participait au Bol d’or, une épreuve d’endurance disputée cette année là sur le circuit du Mans. "Je préfère sans problème la course sur piste [à l’itinéraire sur route]" car "la vraie compétition ne se pratique que sur piste", expliquait à France 3 Orléans celui qui allait devenir maire de Nice, deux fois ministre délégué et fidèle sarkozyste.

Le contexte : Christian Estrosi est féru de moto. Féru au point de mettre ses études entre parenthèses et de rater son bac, ce qui lui vaudra le sobriquet de "motodidacte".

Après une dizaine d’années passées dans l’univers des grosses cylindrées, il se reconvertit dans la politique. A Nice, où il devient conseiller municipal en 1983 (il a alors 27 ans), avant d’entamer en 1988 une longue carrière de député, toujours sur sa terre natale des Alpes-Maritimes.

A voir aussi :

> Nicole Bricq et Jean-François Copé en 1997

> Laurent Fabius en 1970

> Rachida Dati en 1995

Jean-Louis Borloo en 1983

Roselyne Bachelot en 1985

Christine Boutin en 1999

Bernard Cazeneuve en 1983

> Brice Hortefeux en 1976

Michel Sapin en 1981

Jérémy Gabert

Du rab sur le Lab

PlusPlus