Les réactions politiques après l’annonce du départ de Yann Barthès du Petit Journal de Canal +

Publié à 13h45, le 09 mai 2016 , Modifié à 13h45, le 09 mai 2016

Les réactions politiques après l’annonce du départ de Yann Barthès du Petit Journal de Canal +
Yann Barthès © ACQUES DEMARTHON / AFP

La nouvelle est tombée ce lundi 9 mai au matin : Yann Barthès quittera Le Petit Journal le 23 juin prochain. L’animateur ne sera donc plus aux commandes de l’émission satirique pour la campagne de l’élection présidentielle de 2017.

Un départ qui a fait réagir quelques personnalités de la classe politique. Parmi elles, Gérard Collomb, maire de Lyon et président de la métropole lyonnaise.

Erwan Binet, député PS, a lui aussi réagi en soulignant le ‘’regard impertinent’’ qu’apportait Yann Barthès et Le Petit Journal sur la politique.

Ce départ s’ajoute à celui d’Antoine de Gaunes du Grand Journal et le passage des Guignols en crypté l’été 2015. Certains raillent ces modifications des programmes de la chaîne voulues par Vincent Bolloré président du groupe Canal +.

Nathalie Goulet, sénatrice UDI-UC, regrette cette nouvelle politique de la chaîne.

Le conseiller régional PS Auvergne-Rhône-Alpes Olivier Veran ironise quant à lui sur les choix de Vincent Bolloré en reprenant une campagne publicitaire du groupe.

François Hollande doit sûrement figurer parmi les téléspectateurs attristés par le départ de Yann Barthès. Dans Le Point du 14 avril, on apprenait que le chef de l’État adorait Le Petit Journal.

Lorsque les Guignols étaient menacés de disparaître en juillet 2015, la classe politique s’était également mobilisée avec un hashtag #TouchePasAuxGuignols.  

Du rab sur le Lab

PlusPlus