Loi de moralisation : les députés LREM votent contre un article qu'ils avaient validé en commission

Publié à 19h24, le 27 juillet 2017 , Modifié à 14h42, le 26 décembre 2017

Loi de moralisation : les députés LREM votent contre un article qu'ils avaient validé en commission
Sacha Houlié, vice-président de l'Assemblée. © Montage le Lab.
Image Loïc Le Clerc


Décidément, voter, c'est compliqué.Quand 30 députés rataient leur vote, début juillet, l'excuse du débutant pouvait encore passer. Mais là, nous sommes le 27 juillet, et les députés de la majorité LREM ont voté contre un article, l'article 7 ter de la loi de moralisation, article sur la transparence fiscale des ministres que cette même majorité avait pourtant validé en commission.

Sacha Houlié, le jeune vice-président (LREM) de l'Assemblée nationale, qui venait tout juste de procéder au vote, semble surpris du résultat. "Alors… L'article est rejeté", lâche-t-il.

Son micro se coupe, mais on l'entend dire à l'administrateur assis derrière lui :



Ils ont voté contre. Faut être attentif.

Puis Sacha Houlié s'agace et s'adresse aux députés LREM :



Chers collègues, quand je mets au vote un amendement, c'est un amendement. Quand je mets au vote un article, c'est un article.

Précision utile.

D'aucuns analysent ce vote comme un "réflexe" des députés de la majorité, car l'article en question venait juste d'être défendu par Eric Coquerel, député de La France insoumise. Alors, croyant voter contre un amendement défendu par LFI, la majorité a voté contre un article.









Une séquence captée par LCP à voir ci-dessous :







On avait déjà vu les députés LREM voter contre l’avis du gouvernement, interdisant aux collaborateurs parlementaires d’être payés par des lobbies, mais voter contre eux-mêmes, c'est une première.

En attendant, il ne se passe pas un jour sans que ces débats sur la loi de moralisation se transforment en "grand n'importe quoi". Et le député Philippe Gosselin (LR), celui-là même qui voulait publier "Le règlement de l’Assemblée nationale pour les nuls" face aux couacs des marcheurs, finit par rire de tout ça, tweetant :





A LIRE AUSSI SUR LE LAB

VIDÉO – Ce moment où Philippe Gosselin cite OSS 117 en plein hémicycle

Se faisant couper la parole, Olivier Faure lance aux députés LREM : "vous êtes pire que l'ancien monde"

Du rab sur le Lab

PlusPlus