Lors de son déplacement en Grèce cette semaine, François Hollande sera fait docteur honoris causa par l'université d'Athènes

Publié à 14h49, le 19 octobre 2015 , Modifié à 09h26, le 20 octobre 2015

Lors de son déplacement en Grèce cette semaine, François Hollande sera fait docteur honoris causa par l'université d'Athènes
© THIERRY CHARLIER / AFP

INFO LAB - François Hollande sera-t-il récompensé de son "aide" à la Grèce dans la crise de la dette grecque ? Le chef de l'Etat s'envole ce jeudi 22 octobre pour une visite officielle de deux jours au pays d'Alexis Tsipras.

Le président français qui s'est beaucoup impliqué dans la gestion de la crise grecque va bénéficier ces 22 et 23 octobre de différents honneurs. Il va prononcer un discours devant le Parlement grec mais il va également être fait docteur honoris causa par l'université d'Athènes. Sûrement avec l'assentiment du Premier ministre grec Alexis Tsipras.

Ce n'est pas tout à fait une première pour le président français qui a déjà reçu cette distinction en décembre 2012 de l'université de Tlemcen en Algérie. 

De nombreuses personnalités politiques ont vu ainsi leur action reconnue dans différents pays. Jacques Chirac est docteur honoris causa notamment de l'université Keio à Tokyo, mais également de l'université de Beijing en Chine. Nicolas Sarkozy est lui docteur honoris causa de l'université de Netanya en Israël. Cette reconnaissance honorifique est régulièrement accordée aux hommes et femmes politiques ayant eu des responsabilités gouvernementales. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus