Macron annonce que "Bayrou aura un rôle important" dans son "projet gouvernemental et politique"

Publié à 08h42, le 05 mai 2017 , Modifié à 09h18, le 05 mai 2017

Macron annonce que "Bayrou aura un rôle important" dans son "projet gouvernemental et politique"
François Bayrou et Emmanuel Macron © Montage Le Lab via AFP
Image Etienne Baldit


V.I.B. - Quel Premier ministre et quel gouvernement pour Emmanuel Macron s'il est élu président de la République dimanche ? Le candidat d'En Marche ! n'en dira rien en détail pour l'instant... ou presque. Sur Europe 1 vendredi 5 mai, dernier jour de la campagne présidentielle, le favori du second tour face à Marine Le Pen annonce deux choses : il a choisi le nom de celui ou celle qui deviendra chef du gouvernement, mais garde son nom secret ; et François Bayrou fera a priori partie du dispositif.

Le président du MoDem avait soutenu Alain Juppé pour la primaire de la droite mais s'était rapproché de l'ancien ministre de l'Économie après la défaite du maire de Bordeaux face à François Fillon. Les deux hommes avaient ensuite conclu une "alliance" au mois de février. Depuis, la question du rôle dévolu au maire de Pau en cas de victoire d'Emmanuel Macron alimente les spéculations. Et si le candidat à la présidentielle n'a jamais rien dévoilé de très précis à ce sujet, il en dit un tout petit peu plus aujourd'hui :

- Journaliste : François Bayrou aurait un profil de chef de gouvernement ?

- Emmanuel Macron : François Bayrou aura un rôle important, évidemment, dans le projet qui est le mien si je suis élu.

- Journaliste :Le projet gouvernemental ?

- Emmanuel Macron : Dans le projet gouvernemental et politique.

Voilà qui semble confirmer que le centriste se verrait bien confier un poste ministériel. Voire celui de Premier ministre ? Tout en précisant ne pas avoir prévenu la personne qui entrera à Matignon s'il est élu Président, Emmanuel Macron détaille sur Europe 1 : "C’est quelqu’un qui aura une expérience dans le champ politique, les compétences pour diriger une majorité parlementaire et les compétences pour animer un collectif gouvernemental qui sera profondément renouvelé."

#





[BONUS TRACK] 

Dans la foulée de cette première interview matinale, Emmanuel Macron en a donné une seconde, sur RTL. Il en a profité pour dire son intention de procéder rapidement à l'une des réformes emblématiques de son accord programmatique avec François Bayrou : l'introduction d'une dose de proportionnelle pour les élections législatives :

- Emmanuel Macron : Je souhaite le faire dans la première année [de son mandat, ndlr].

- Journaliste : ça veut dire avant décembre 2017 ?

- Emmanuel Macron : Oui, exactement.

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus