Mais où sont les femmes dans le nouvel organigramme du PS ?

Mais où sont les femmes dans le nouvel organigramme du PS ?
Guillaume Bachelay, Harlem Désir et Olivier Faure, respectivement futurs numéros 2, 1 et 3 du PS (Maxppp)

C’est la question que certains socialistes se posent ce 12 septembre après l’annonce de la nouvelle équipe dirigeante au Parti socialiste. Quelle place pour les femmes dans un parti qui revendique pourtant un grand respect de la parité ? Après un président, un Premier ministre, un président de l’Assemblée nationale et un président de groupe, les futurs numéros 1 et 2 du parti sont tout aussi peu féminins.

Caroline de Haas, cofondatrice de l’association Osez le féminisme et désormais conseillère de Najat Vallaud-Belkacem, constate que sur twitter le tout masculin fait des remous:

Un secrétaire de section au PS, Jérôme Le Bigaut, s’interroge ainsi :

Podium #PS : mais où sont les femmes ? #congresPS

— Jérôme Le Bigaut (@jeromelebigaut) Septembre 11, 2012

Marie-Pierre de la Gontrie, conseillère de Paris et socialiste, attend que le PS explique son choix :

Attend avec gourmandise les explications a venir sur la place des femmes à la tete du PS#Yenapas #bonnenature#miammiam

— mp de la gontrie (@mpdelagontrie) Septembre 11, 2012

Le Parti socialiste promet en toute lettre la parité dans un communiqué de Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault ce 12 septembre : "Nous souhaitons que se constitue autour d’eux [Harlem Désir et Guillaume Bachelay] une équipe paritaire faisant place aux nouvelles générations, à la diversité, à tous les territoires de notre pays, et représentant l’ensemble des sensibilités de notre motion."

Le parti devrait donc tenter de se rattraper en choisissant davantage de femmes pour les postes de secrétaire nationaux.

Autre astuce : choisir deux porte-parole, un homme et une femme, pour représenter le PS. Si rien n’est encore officiel, plusieurs journalistes donnent le nom d’Olivier Faure depuis le 11 septembre. Et une femme aurait été "ajoutée à la dernière minute", selon Apolline de Malherbe, journaliste politique à Canal Plus. Il s’agirait de la primo-députée des Hautes-Alpes, Karine Berger:

@jeudybruno Une femme ajoutée a la dernière minute: Karine Berger, qui serait co-porte parole. #HollandeBartoloneBelDesir#ousontlesfemmes

— Apolline De Malherbe (@apollineWakeUp) September 12, 2012