Mais quel ministre vient de se faire tatouer cet énorme dragon chinois sur l'épaule par le célèbre tatoueur Tin-tin ?

Publié à 16h01, le 02 mars 2017 , Modifié à 16h26, le 02 mars 2017

Mais quel ministre vient de se faire tatouer cet énorme dragon chinois sur l'épaule par le célèbre tatoueur Tin-tin ?
© DR

La Nouvelle Édition, sur C8, est affirmative : Jean-Michel Baylet, le ministre de l'Aménagement du territoire, s'est fait tatouer un énorme dragon chinois sur l'épaule gauche, mardi 28 février, par le célèbre tatoueur Tin-tin.

Cette information donnée à l'antenne, ce jeudi 2 mars, est le résultat d'une longue enquête dont l'origine remonte à un mois.

Invité de l'émission Quotidien, sur TMC, Tin-tin évoque l'une de ses prochaines œuvres. "J'ai un ministre qui a pris rendez-vous bientôt", lance-t-il à Yann Barthès, admettant juste que ce ministre-là est : 1) un homme et 2) en activité. Bien maigres indices. Cela reste suffisant pour débuter l'enquête.

Une journaliste de LNE s'est rendue au salon de Tin-tin et a interrogé le tatoueur qui délivre plusieurs autres indices et notamment ceux-ci : le tatouage a été réalisé mardi 28 février, dans l'après-midi et il a nécessité entre 2 heures et demi et trois heures de travail, auxquelles il faut ajouter un peu de temps supplémentaire notamment pour la conception du dessin.

La journaliste de l'émission de C8 a décidé de procéder par élimination pour trouver lequel des neuf ministres actuellement en exercice - en excluant les secrétaires d'État - avait un faible pour les dragons chinois. Le tatoueur accepte de dire que son client n'est pas : Michel Sapin, Jean-Yves Le Drian, Patrick Kanner, Jean-Jacques Urvoas ni Stéphane Le Foll. Restent donc : Bruno Le Roux, Jean-Marc Ayrault, Jean-Michel Baylet et Bernard Cazeneuve.

Il suffit donc de regarder l'agenda de ces quatre derniers. Bernard Cazeneuve, Premier ministre, était over-booké mardi après-midi ; Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur, était à l'étranger ; Jean-Marc Ayrault était lui aussi à l'étranger, en Indonésie même. Reste donc…

Jean-Michel Baylet.

Et qu'était-il prévu à l'agenda du ministre de l'Aménagement du territoire mardi après-midi ? Rien. Absolument rien. "C'est Jean-Michel Baylet qui a un tatouage sur l'épaule gauche", affirme ainsi LNE, arguant que du côté du ministre, on ne dément pas. Ce qui a un peu valeur de confirmation.

Du rab sur le Lab

PlusPlus