Manuel Valls envisage un coup de pouce fiscal (notamment) pour les joueurs de foot

Publié à 20h22, le 07 juillet 2016 , Modifié à 20h25, le 07 juillet 2016

Manuel Valls envisage un coup de pouce fiscal (notamment) pour les joueurs de foot
Manuel Valls © AFP

FOOTPOLITIQUE- Griezmann, Pogba joueront-ils bientôt dans un club français ? Cela paraît improbable, OK. Mais c'est en tout cas un des objectifs d'une réforme sérieusement envisagée par Manuel Valls.

Vous n'y comprenez rien ? On vous explique : suite au vote des Britanniques en faveur du Brexit, le gouvernement espère convaincre des cadres prometteurs salariés à Londres de venir s'établir en France. A cette fin, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé lors d'un forum de représentants de la finance ce mercredi 6 juillet l'extension du "régime d'impatriation" de 5 à 8 ans.

Ce dispositif fiscal permet aux salariés qui n'ont pas été domiciliés en France au cours de cinq dernières années de bénéficier d'un abattement de l'impôt sur le revenu de 30%. Alléchant. Et nécessaire pour faire venir des talents d'autres pays d'Europe, selon Manuel Valls, cité par Les Échos :

"

C'est un geste de confiance de la France vis-à-vis de ceux qui veulent venir travailler, innover, créer des emplois en France et donc participer au rayonnement de notre pays.

"

Sont donc invités à venir travailler en France des financiers, des ingénieurs... et aussi, pourquoi pas, des footballeurs (ce qu'a repéré Lequipe.fr). Et ça, un jour de France-Allemagne en demi-finale de l'Euro, ça nous fait plaisir.

Pour votre information, les joueurs de l'équipe de France qui pourraient bénéficier de ce dispositif sont Antoine Griezmann, Paul Pogba, Patrice Evra, Laurent Koscielny mais aussi Eliaquim Mangala ou Morgan Schneiderlin. Voilà. En vous souhaitant en bon match.

Du rab sur le Lab

PlusPlus