Manuel Valls jure que "tout ce qui est dit sur les relations" entre Macron et lui "c’est entièrement faux"

Publié à 09h10, le 23 février 2016 , Modifié à 09h10, le 23 février 2016

Manuel Valls jure que "tout ce qui est dit sur les relations" entre Macron et lui "c’est entièrement faux"
© PATRICK KOVARIK / AFP
Image Sébastien Tronche


FACT-CHECKING - C’est qui le plus réformateur du gouvernement ? C’est Manuel Valls, bien sûr, selon Manuel Valls qui tente, pour prendre la défense de la déjà très critiquée loi El Khomri sur la réforme du droit du travail, une OPA sur le réformisme en France. Un coup de semonce dans le champ d’Emmanuel Macron, qui essaye tant bien que mal de rivaliser avec le Premier ministre sur ce terrain et de le ringardiser.

Invité de RTL ce mardi 23 février, Manuel Valls a été inévitablement interrogé sur ses relations avec son turbulent et iconoclaste ministre de l’Économie. Mais, à écouter Manuel Valls, tout va bien dans le meilleur des mondes, comme dirait Pangloss dans Candide, entre le chef du gouvernement et son ministre. Il dénonce ainsi les ragots qu’écrirait la presse sur les tensions existantes entre eux.

"Quand on lit la presse on découvre des choses étonnantes", commence-t-il par répondre avant de nier toute animosité avec Emmanuel Macron :

Tout ce qui est dit sur les relations qui existent entre Macron et moi, c’est faux, entièrement faux.

Et de poursuivre, brossant un portrait flatteur de son "jeune" ministre :

J’ai la chance d’avoir un ministre de l’Économie qui est jeune, talentueux, qui connait l’entreprise et qui veut réformer. Et nous partageons ce goût de la réforme. Je ne suis jamais dans la détestation et encore moins dans la querelle de personne.

Il n’empêche, quelques secondes plus tard, Manuel Valls reconnaît "qu’il peut y avoir des frictions entre des personnalités qui sont par ailleurs de fortes personnalités". Mais sans évoquer directement Emmanuel Macron.

[BONUS TRACK] La campagne permanente

En fin d’interview avec les auditeurs de RTL, Manuel Valls reconnaît également qu’il est un peu toujours en campagne. "On est toujours forcément en campagne", dit-il avant d’ajouter aussitôt pour ne pas prêter le flanc à la critique :

Mais je suis en campagne pour la France et pour les Français.

C’est beau.



A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> VIDÉO - Emmanuel Macron à l’Agriculture : la vanne pré-remaniement de Manuel Valls 

> Le petit rappel de Manuel Valls à Emmanuel Macron sur le RSI : "c’est moi le chef du gouvernement"  

> Manuel Valls à propos d'Emmanuel Macron : "le renouvellement, ça passe vite"  

> Manuel Valls prévient Emmanuel Macron : à la prochaine polémique, ça va chauffer pour lui 

Du rab sur le Lab

PlusPlus