Manuel Valls prépare déjà la réunion de ses soutiens juste après le premier tour de la présidentielle

Publié à 19h17, le 21 avril 2017 , Modifié à 19h23, le 21 avril 2017

Manuel Valls prépare déjà la réunion de ses soutiens juste après le premier tour de la présidentielle
Manuel Valls © Montage Le Lab via AFP
Image Etienne Baldit


BREF - Manuel Valls ne veut surtout pas rester hors du jeu. Éliminé par Benoît Hamon au second tour de la primaire de la Belle Alliance Populaire, l'ancien Premier ministre entend bien occuper un rôle central dans le quinquennat à venir. Et cela dépend en grande partie de son positionnement au cours de la présidentielle. Il a d'ores et déjà appelé à soutenir Emmanuel Macron et non le candidat officiel du PS, contrairement à ses engagements solennels. Et à l'approche du premier tour, il se met en branle pour l'après.

À quelques heures du vote, il bat ainsi le rappel de ses troupes pour une réunion à la Maison de la Chimie, dès mardi 25 avril au soir à 20 heures, soit pile poil 48 heures après le premier tour. C'est la journaliste du Figaro Mathilde Siraud qui a dévoilé un mail d'invitation pour cet événement envoyé par Manuel Valls, vendredi 21 avril :





L'ex-chef de gouvernement veut donc, avec ses soutiens, "échanger autour [du] résultat et [des] perspectives politiques qu'il dégage". Sous-entendu : établir un plan de bataille pour le second tour, qui sera forcément très différent en fonction de l'identité des deux candidats qualifiés, mais aussi pour les législatives du mois de juin voire la suite de la vie du PS. Et le tout doit évidemment lui permettre de peser dans le débat politique pour les cinq prochaines années... À noter que le Parti socialiste aura réuni son bureau national le matin-même. 

Manuel Valls fait donc campagne, mais pas seulement. Il est déjà dans le coup d'après.





À LIRE SUR LE LAB :

Le pessimisme de Jean-Christophe Cambadélis sur l’unité du PS après les législatives : "Après, je ne réponds plus de rien"

VIDÉO - Baumel ne trouve "pas illogique" que le PS investisse un candidat aux législatives face à Valls

Du rab sur le Lab

PlusPlus