Frigide Barjot menace : "Hollande veut du sang, il en aura !"

Publié à 17h18, le 12 avril 2013 , Modifié à 17h32, le 12 avril 2013

Frigide Barjot menace : "Hollande veut du sang, il en aura !"
Frigide Barjot. (MaxPPP)
Image Paul Larrouturou

Par

Elle promet "du sang", voit la France comme une "dictature" et accuse le président de la République d'user d'une guillotine. Frigide Barjot, porte-parole des opposants au mariage homosexuel a franchi un seuil lexical, ce vendredi, suite à l'accélération du calendrier parlementaire estimant qu'un "couperet venait de tomber sur la tête du peuple"

Celle qui a déjà menacé François Hollande de lui envoyer un "comité d'accueil" s'emporte - "au bord des larmes" précise l'AFP : 

Hollande veut du sang, il en aura! Tout le monde est furieux. Nous vivons dans une dictature. [...]Le président de la République a décidé de nous guillotiner.

Dans le même registre, le député UMP Philippe Gosselin s'est demandé sur Twitter si le gouvernement voulait une "guerre civile" avant de développer, interrogé par Le Lab.

Le mouvement "La Manif pour tous" et Civitas ont appelé à manifester dans la soirée à proximité du Sénat.

Le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels, adopté ce vendredi par le Sénat, reviendra à l'Assemblée nationale dès mercredi 17 avril en seconde lecture pour les articles votés dans des termes différents par les députés et les sénateurs.

Les opposants au mariage homo avaient planifié une manifestation le dimanche 26 mai, le gouvernement ayant dans un premier temps communiqué sur un second passage devant l'assemblée fin mai.

Du rab sur le Lab

PlusPlus