Marine Le Pen fait un meilleur score que son père en 2002 mais perd la présidentielle face à Emmanuel Macron

Publié à 19h59, le 07 mai 2017 , Modifié à 19h59, le 07 mai 2017

Marine Le Pen fait un meilleur score que son père en 2002 mais perd la présidentielle face à Emmanuel Macron
© PATRICK HERTZOG / AFP
Image Amandine Réaux


En 2017, le Front national s’est qualifié pour la deuxième fois au second tour de l’élection présidentielle. Quinze ans après son père Jean-Marie, Marine Le Pen échoue à devenir la huitième présidente de la République, malgré un meilleur score que le Menhir. Elle obtient environ 35% des suffrages ce dimanche 7 mai, selon les premières estimations, loin derrière son adversaire Emmanuel Macron (enciron 65 %) qui est élu président de la République.

EN DIRECT - Suivez le second tour de la présidentielle entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron dimanche 7 mai sur Europe1.fr

La candidate du Front national, qui s’était mise en congé de la présidence du parti frontiste pendant l’entre-deux-tours pour rassembler au-delà de son électorat, avait ensuite passé un accord avec Nicolas Dupont-Aignan. Le candidat malheureux (4,7%) devait devenir Premier ministre en cas de victoire de Marine Le Pen à l’Elysée. Ce qui ne sera donc pas pour cette fois, mais l’accord conclu pour une cinquantaine de circonscriptions aux législatives devrait être maintenu.

Et puisque cela était conditionné aux résultats de l’élection présidentielle, Marine Le Pen pourra donc se rendre, après la campagne des législatives, aux convocations des juges dans l’affaire des assistants parlementaires européens du Front national.

Du rab sur le Lab

PlusPlus