Marine Le Pen, Marion Maréchal-Le Pen et Florian Philippot battus : les résultats des régionales dans les trois régions où il y avait un front républicain

Publié à 20h00, le 13 décembre 2015 , Modifié à 20h14, le 13 décembre 2015

Marine Le Pen, Marion Maréchal-Le Pen et Florian Philippot battus : les résultats des régionales dans les trois régions où il y avait un front républicain
© AFP.
Image Sébastien Tronche


ZOOM SUR - Le Front national n’a pas transformé l’essai. Alors que le parti d’extrême droite était le grand vainqueur du premier tour (arrivant premier dans six régions), il n’a pas réussi à confirmer ses plus de 27% au niveau national. Ce dimanche 13 décembre, après le second tour des élections régionales, les trois grosses têtes d’affiche du FN, à savoir la présidente du FN Marine Le Pen (en Nord-Pas-de-Calais-Picardie), la députée du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen (en Paca) et le vice-président du parti Florian Philippot (en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes) ont tous échoué face au front républicain.

#Xavier Bertrand > Marine Le Pen

La gauche, Manuel Valls avec la casquette de général en chef, s’était retiré dans deux régions afin de "faire barrage" au Front national. L’opération est donc réussie en Nord-Pas-de-Calais-Picardie où Xavier Bertrand (LR-UDI) devance finalement Marine Le Pen, rattrapant au passage les quinze points de retard enregistrés au premier tour grâce à l’aide de la gauche. Il devient président de cette nouvelle grande région Nord et garde intact l’espoir de concourir à la primaire de la droite, malgré ses ambiguïtés de l’entre-deux-tours.

>> Retrouvez les résultats détaillés en Nord-Pas-de-Calais-Picardie 

#Christian Estrosi > Marion Maréchal-Le Pen

Même schéma en Paca qu’en Nord-Pas-de-Calais-Picardie où Christophe Castaner, après avoir annoncé son maintien, a finalement rendu son tablier pour permettre à un front républicain de battre Marion Maréchal-Le Pen, nièce de et petite-fille de. La députée FN avait moins d’avance sur le candidat LR que sa tante dans le Nord. Résultat, Christian Estrosi, qui a adouci son discours entre les deux tours pour compter sur les voix de gauche, remporte cette région Paca.

>> Retrouvez les résultats détaillés en Paca 

#Philippe Richert > Florian Philippot

Numéro deux du FN, Florian Philippot n’aura pas à déménager dans la région où il briguait la présidence. Face à un vrai-faux front républicain avec le maintien du candidat socialiste, Jean-Pierre Masseret, malgré l’appel à voter à droite de la direction du parti, le bras droit de Marine Le Pen échoue à prendre la présidence de région. Dans cette triangulaire un peu particulière, c’est donc Philippe Richert qui l’emporte. Ric-rac.

>> Retrouvez les résultats détaillés en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne

Du rab sur le Lab

PlusPlus