Marine Le Pen s’indigne qu’Emmanuel Macron tienne une conférence en anglais à Berlin

Publié à 20h12, le 10 janvier 2017 , Modifié à 07h19, le 11 janvier 2017

Marine Le Pen s’indigne qu’Emmanuel Macron tienne une conférence en anglais à Berlin
© MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Image Amandine Réaux


Chaque élection réserve son lot de polémiques, à la pertinence variable. Entre prétendants à l’Élysée, les coups partent vite et toute occasion est bonne pour taper sur ses adversaires. Oui, absolument toute occasion. En témoigne cette attaque plutôt inattendue de Marine Le Pen à l’endroit d’Emmanuel Macron ce mardi 10 janvier.

En déplacement à Berlin, après notamment un meeting et un hommage aux victimes de l’attentat de la Breitscheidplatz le 19 décembre, le candidat à la présidentielle a animé une conférence à l’université Humboldt sur le thème des relations franco-allemandes et du futur de l’Union européenne. L’ancien ministre de l’Économie s’est exprimé, face à une audience germanophone et internationale, dans la langue de Shakespeare.

Ce détail a irrité Marine Le Pen qui avait refusé de parler anglais à New-York. Comment ? Un adversaire à la présidentielle ne s’exprime pas en français alors qu’il se trouve à l’étranger ? "Pauvre France", a tweeté la Présidente du Front national.



Citant le correspondant du Monde à Berlin, selon qui Emmanuel Macron "rigardise les ¾ des politiques français, incapables de faire de même", Florian Philippot a estimé que cela montrait au contraire que le numéro 1 d’En Marche ! n’avait "aucun respect pour notre langue et qu’il ne croit pas en la France".



"J'ai pris le parti de vous parler ce soir en anglais, par facilité et pour que nous nous comprenions", avait justifié Emmanuel Macron au début de la conférence.

Voilà, on n’a pas grand-chose d’autre à en dire alors on pose ça là.

Du rab sur le Lab

PlusPlus