Marisol Touraine et la grève des médecins, article le moins lu de la semaine

Publié à 17h39, le 13 septembre 2015 , Modifié à 17h43, le 13 septembre 2015

Marisol Touraine et la grève des médecins, article le moins lu de la semaine
© AFP
Image


    #FLOPHEBDO - Vous avez bien sûr lu notre Top Hebdo du samedi. Et bien, en ce dimanche pluvieux, on vous promet que ce Flop Hebdo est fait pour vous. Voici le classement des articles les moins lus cette semaine sur le Lab.

    Et cette semaine, c'est Marisol Touraine face à la grève des médecins qui truste la première place. Mais ce n'est pas tout.

    #Lundi 7 septembre 

    Elle considère avoir été "maltraitée" par Emmanuel Macron sur le travail dominical. Et bien, Anne Hidalgo a décidé de se venger : la maire de Paris va poser une question prioritaire de constitutionnalité contre la loi Macron. Ambiance. 

    [À LIRE ICI]

    #Mardi 8 septembre

    Les médecins sont en colère contre la loi Santé de Marisol Touraine, au point de lancer un appel à la grève ? Pas d'inquiétude chez la ministre de la Santé qui juge que cette protestation n'est que la cause d'élections professionnelles en cours dans le secteur. Après tout ça, promis, tout se passera bien.

    [À LIRE ICI]

    #Mercredi 9 septembre

    Les réactions et propositions des maires LR quant à la situation des migrants ont été très différentes (comme ici ou ici). Alors, quand la numéro 2 et le numéro 3 du parti s'expriment sur le sujet dans les médias, on comprend *un peu* la position de Les Républicains : plus de réfugiés mais moins de migrants économiques.

    [À LIRE ICI

    #Jeudi 10 septembre

    Il a quitté EELV de son plein gré et a annoncé la naissance de son nouveau parti "Ecologistes!" après quelques cafouillages de communication. Mais si François de Rugy a quitté le parti vert, c'est surtout pour une raison majeure : il n'aimait pas être considéré comme un boulet.

    [À LIRE ICI

    #Vendredi 11 septembre

    La coupe du Monde de rugby approche. Mais, juste avant, du 12 au 17 septembre, l'équipe de France de rugby des députés et sénateurs participera aussi à la Coupe du monde parlementaire. Et Benoît Hamon, membre de la délégation n'a qu'une obsession : battre les Anglais.

    [À LIRE ICI

    Du rab sur le Lab

    PlusPlus