Marlène Schiappa demande le retrait d'une campagne de La Manif pour tous comparant un enfant né de FIV à un légume OGM

Publié à 09h39, le 08 octobre 2017 , Modifié à 09h42, le 08 octobre 2017

Marlène Schiappa demande le retrait d'une campagne de La Manif pour tous comparant un enfant né de FIV à un légume OGM
Image Sylvain Chazot


Toujours plus loin dans la provoc'. La Manif pour tous a diffusé début octobre une campagne visuelle contre la gestation pour autrui (GPA) et la procréation médicalement assistée (PMA) pour les femmes seules et/ou homosexuelles. Le mouvement né lors des manifestations contre l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe, en 2013, ne fait pas dans le détail et compare les enfants nés de fécondation in vitro (FIV) à des légumes génétiquement modifiés. Avec ce titre :

Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent ?

Ni plus. Ni moins.





De quoi faire bondir Marlène Schiappa. Samedi 7 octobre, la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes a exigé, via Twitter, le retrait de cette campagne. Elle a écrit :

Comparer les bébés nés après FIV ou insémination à des légumes OGM est profondément offensant pour les enfants et leurs familles. Retrait.

Et Marlène Schiappa d'estimer que "les familles monoparentales sont aussi stigmatisées par cette campagne". Elle a ajouté :  

Nous sommes au XXIe siècle. Il n'y a pas un modèle unique de famille.

Le 12 septembre, sur BFMTV / RMC, Marlène Schiappa avait confirmé les déclarations de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, en juillet sur France Inter : l'ouverture de la "PMA pour toutes" sera bien proposée au Parlement dès l'année prochaine.

Depuis, les opposants sont vent debout. "La GPA n'est pas à l'ordre du jour" et ne sera "pas proposée par le gouvernement au cours de ce quinquennat", avait en revanche assuré Marlène Schiappa. Les deux procédures sont cependant souvent amalgamées par les opposants. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus