Mediapart Vs Cahuzac : Placé accuse "l’immédiateté de l’information" et la presse en ligne

Mediapart Vs Cahuzac : Placé accuse 'l’immédiateté de l’information' et la presse en ligne
Jean-Vincent Placé en décembre 2011 (Maxppp)

INTERNET BASHING - Interrogé, vendredi 7 décembre sur France 2, sur "l’affaire Cahuzac" et les révélations de Mediapart, le sénateur écolo Jean-Vincent Placé a mis en cause les sites d’information en ligne, les ".fr" comme il les appelle.

Invité de l’émission "Vous trouvez ça normal ?", vendredi soir sur France 2, Jean-Vincent Placé était opposé à Fabrice Arfi, le journaliste de Mediapart qui signe l’enquête mettant en cause Jérôme Cahuzac et son supposé compte bancaire non-déclaré en Suisse.

S’il a concédé ne pas avoir d’affinité politique avec le ministre du Budget, il l’a néanmoins défendu face à "un problème plus large" que l'enquête de Mediapart, à savoir "l’immédiateté de l’information" et les sites d’information en ligne :

Un problème Mediapart ? Le problème est plus large aujourd’hui. C’est l’immédiateté de l’information et ce qu’on appelle les "points fr".

Et d’ajouter, très critique envers la presse en ligne où, selon lui, "l’investigation devient très approximative" : 

Aujourd’hui, il y a une flopée d’article ".fr", etc, où on ne vérifie pas.Je suis désolé de le dire devant des journalistes : les chiffres sont faux, les phrases sont tronquées. En deux heures, il faut sortir des articles.L’investigation devient très approximative. On raconte des histoires. L’histoire à la fin, c’est qu’on fait un sophisme absolu.