Meeting au Havre: les 3.200€ de l'UMP pour un aller-retour de Sarkozy en jet privé

Publié à 20h42, le 27 mai 2015 , Modifié à 18h06, le 30 mai 2015

Meeting au Havre: les 3.200€ de l'UMP pour un aller-retour de Sarkozy en jet privé
Nicolas Sarkozy en mars 2012. © AFP / Xavier Leoty

A MOI DE PRÉFÉRER LE JET - Un petit aller-retour vite fait bien fait en jet privé, aux frais de l'UMP. Le Petit journal révèle ce 27 mai le mode de transport de Nicolas Sarkozy pour se rendre la veille au Havre à  un meeting. Un jet emprunté à une compagnie privée, précise-t-on dans son entourage, pour un coût total de 3.200 euros le voyage. Avec cette explication donnée au Petit Journal :

"

C'était pour des raisons de logistiques et parce que le train et la voiture sont plus fatigants.

"

La compagnie en question s'appelle Wijet, est un partenaire de Air France et propose ce qu'elle appelle des "taxis-jet" pour aller-retour express. Les tarifs sont fixes et, selon notre simulation, un trajet de 40 minutes entre l'aéroport du Bourget et celui du Havre-Octeville coûte 4.800 euros aller-retour. Au mieux, l'UMP semble donc avoir obtenu une ristourne.

Une somme à mettre en tout cas à l'ardoise du parti qui fait pourtant de gros efforts d'économies en ce moment, au point de préciser à ses adhérents d'apporter leurs sandwich en vue du congrès le 30 mai. Le trésorier, Daniel Fasquelle, communiquait encore dans le JDD dimanche dernier sur l'aspect très modeste du congrès :

"

On sera très loin des shows à l'américaine. On n'a pas le budget et ce ne serait pas compris par les Français.

"

A titre d'information, un aller-retour Paris-Le Havre en voiture prend environ 2h30 pour une distance de 196 km (l'aller) et 44.60 euros de frais d'essence et de péage. Mais ça, le chauffeur de Nicolas Sarkozy le sait très bien puisque sa voiture de fonction a bien fait le voyage depuis Paris. Pour pouvoir conduire le patron de l'UMP de l'aéroport à la salle du meeting et inversement, tout simplement.

Interrogé par le Lab, pendant le congrès des Républicains du 30 mai, Daniel Fasquelle, le trésorier du parti est revenu sur le "faux procès" fait à Nicolas Sarkozy selon lui. Il explique :

"

C'est une fausse polémique, injuste pour Nicolas Sarkozy. On a une enveloppe spéciale pour les déplacements du président du parti et je peux vous dire qu'elle est loin d'exploser. C'est injuste parce qu'il met souvent la main à la poche pour payer certains frais. Avec cette polémique, on a voulu réveiller le bling-bling que certains s'amusent à coller à Nicolas Sarkozy.

 

"

[EDIT 30 mai, 18h04] Ajout des déclarations de Daniel Fasquelle au Lab

Du rab sur le Lab

PlusPlus