Image Le Lab

Par Geoffrey Bonnefoy
pour

Et revoila Mikis Théodorakis ! Le chanteur grec est devenu le nouvel épouvantail agité par Juppé ou encore Copé contre le leader du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon. Ils l'accusent d'avoir relayé sur son blog, en 2011, une lettre ouverte, alors même que celui-ci avait tenu des propos antisémites.

En creux : la droite sous-entend qu'il existerait des liens entre Front de gauche et antisémitisme, en pleine période électorale et au moment même où l'UMP affiche sa politique du "ni-ni" vis-à-vis du FN.

  1. 1

    Mikis Théodorakis

    Sur alexis-corbiere.com

    Mikis Théodorakis, vous vous rappelez ? Le chanteur grec est notamment l'auteur de l'ancien hymne du Parti socialiste créé en 1977

    Âgé aujourd'hui de bientôt 87 ans, il refait surface pour des raisons extra-musicales. Mikis Théodorakis est le nouvel écran de fumée agité par la droite. 

    L'UMP ressort les liens qui existeraient entre leader du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon et le chanteur grec qui a tenu des propos antisémites. Un point gênant en tant qu'allié du PS.

    Reprenons la chronologie "Théodorakis":

    Jean-François Copé l'a évoqué le 23 mai 2012, sur Radio Classique, explique le blog Désintox, de Libération

    Jean-Luc Mélenchon dont l'un des grands amis est Mikis Théodorakis, qui professe ouvertement des propos anti sionistes, antisémites, dans des termes extrêmement choquants

    Des liaisons entre Jean-Luc Mélenchon et Mikis Théodorakis qu'il a répétées au JT de France 2, le 12 juin 2012. 

    Nathalie Kosciusko-Morizet l'avait suivi dans ces attaques, au même JT de France 2, la veille, lundi 11 juin :

    Et aujourd'hui, c'est le Parti socialiste qui empêche le front républicain pourquoi ?En s'associant, avec le Parti communiste, avec l'extrême gauche, en s'associant, avec Jean-Luc Mélenchon qui accueille sur son site internet des gens qui font profession d'antisémitisme.Monsieur Pujadas, est-ce que l'antisémitisme de gauche, c'est mieux que l'antisémitisme de droite ?

    Enfin, Alain Juppé, le 12 juin, a réitéré ces attaques, sur France Inter, le 12 juin :

    Le PS ferait bien de s'expliquer sur ses alliances avec l'extrême gauche [...]Quand on écoute M. Mélenchon, il n'y a pas de doute [le Front de gauche appartient à l'extrême gauche] : l'inssurection civique, la lutte des classes, piquer l'argent dans la poche des gens parcequ'ils sont riches, ainsi de suite...Entretenir des relations sulfureuses avec certaines personnalités européennes qui prônent l'antisémitisme. [...] Mikis Théodorakis, pour ne pas le citer.Ce chanteur grec pour qui, dans le passé, j'ai eu beaucoup d'admiration, et qui affiche aujourd'hui sa foi antisémite. C'est un copain de M. Mélenchon. Ca, ça ne gêne pas le PS. 

    Pourquoi Mikis Théodorakis est-il sulfureux ?

    Il a tenu en 2003, puis en février 2011, des propos antisémites, inscrits sur sa fiche Wikipédia plusieurs mois après, en août 2011, explique Daniel SChneidermann sur Arrêt sur images :

    Oui, je suis antisémite et antisioniste. J'aime le peuple juif et j'ai vécu avec lui, mais les Américains juifs se cachent derrière tout, les attentats en Irak, les attaques économiques en Europe, en Amérique, en Asie, les Juifs américains sont derrière Bush, Clinton et derrière les banques [...]

    Que reproche la droite à Jean-Luc Mélenchon ?

    D'avoir publié sur son blog,  le 13 juin 2011, l'appel aux Européens du chanteur, sur fond de crise grecque. 

    Un appel relayé par différents médias grecs et étrangers, l'Humanité, comme le quotidien l'explique, ou encore Marianne 2.

    L'appel a été retiré du blog de Jean-Luc Mélenchon le 12 juin 2012.

    Si le texte ne contenait aucune allusion antisémite, souligne un article du Monde.fr du 12 juin, face à l'ampleur des critiques, le Front de gauche a préféré le retirer... alimentant ainsi la polémique.

    La réplique du Front de gauche

    Candidat  Front de gauche dans la 8e circonscription de Paris, Alexis Corbière s'insurge contre ces attaques. Il demande, sur son blog, à ce que la droite stoppe les critiques liées à Mikis Théodorakis, bientôt âgé de 87 ans.

    Et  invoque l'ignorance de ces propos, peu relayés en France, en opposition avec l'image du personnage, rappellant que le chanteur a été décoré de la Légion d'honneur en 2007, par Renaud Donnedieu de Vabres :

    Voilà un artiste grec, connu de tous pour être un homme de gauche engagé dans la lutte contre le fascisme, auteur de l’hymne du PS, décoré en [2007] par un gouvernement UMP, à l’initiative en 2011 d’un appel très digne contre les politiques d’austérité qui frappent son pays. Cela, c’est ce que tout le monde sait de bonne foi en France.Qui peut imaginer il y a un an que le même tienne des propos à caractère antisémite un soir sur une TV grecque ? Impossible.