Minute de silence à l'Assemblée en hommage aux victimes des attentats de Magnanville et Orlando

Publié à 15h17, le 14 juin 2016 , Modifié à 15h30, le 14 juin 2016

Minute de silence à l'Assemblée en hommage aux victimes des attentats de Magnanville et Orlando
L'hommage de la représentation nationale aux victimes des attentats d'Orlando et Magnanville, revendiqués par Daech © Montage Le Lab via France 3

L'Assemblée nationale a rendu hommage, mardi 14 juin, aux victimes des deux attentats revendiqués par Daech qui ont frappé les État-Unis et la France ces derniers jours. Après l'attaque contre un club gay d'Orlando dimanche qui a fait 49 morts et une cinquantaine de blessés, un couple de policiers français a été assassiné dans les Yvelines, lundi. 

Le président de la chambre basse, le socialiste Claude Bartolone, a évoqué ces deux drames en ouverture de la séance de questions au gouvernement ce mardi. "Ce massacre suscite en nous douleur, indignation et colère", a-t-il d'abord dit en référence à la tuerie d'Orlando.


Il a poursuivi :

La liberté, la tolérance et la démocratie ont été une nouvelle fois prises pour cible. Répondons à la haine en défendant ces principes qui auront toujours raison de la barbarie.


"Au nom de la représentation nationale, j'adresse à leurs familles, à leurs proches, le témoignage de notre compassion et de notre soutien dans cette terrible épreuve [...] Je souhaite exprimer notre solidarité indéfectible au peuple américain représenté dans cet hémicycle par leur ambassadrice", a encore déclaré Claude Bartolone, avant d'évoquer l'attaque de Magnanville (Yvelines) contre deux fonctionnaires du ministère de l'Intérieur, assassinés "lâchement dans leur maison" :

 

Cet acte odieux, ignoble, intolérable est une nouvelle épreuve pour notre communauté nationale.

 

"J'adresse en notre nom à tous nos condoléances à leurs familles et à leurs proches", a-t-il dit avant d'exprimer "une pensée émue pour ce petit garçon de trois ans qui vient de perdre ses parents dans ces conditions atroces". Le président de l'Assemblée a enfin rendu "hommage forces du RAID et, au-delà, à toutes ces forces qui concourent à notre sécurité parfois au prix de leur vie".

La représentation nationale a ensuite observé une minute de silence avant de réserver de longs applaudissements pour le peuple américain représenté par l'ambassadrice des États-Unis.



La vidéo de cette minute de silence :



Du rab sur le Lab

PlusPlus