Morandini sur iTélé : à gauche, des politiques soutiennent les salariés en grève

Publié à 17h38, le 18 octobre 2016 , Modifié à 17h41, le 18 octobre 2016

Morandini sur iTélé : à gauche, des politiques soutiennent les salariés en grève
© Montage photo via AFP

La grève se poursuit à iTélé ce mardi 18 octobre, deuxième journée du mouvement déclenché par une large majorité des salariés pour protester contre la présence à l’antenne de Jean-Marc Morandini. Les grévistes de la chaîne peuvent désormais compter sur le soutien de certains responsables politiques, à gauche. 

Le député PS de Paris Patrick Bloche a ainsi apporté dans Libérationson "soutien" à la rédaction en grève ce mardi. "Je leur dis 'résistez' !" a lancé le président de la Commission des Affaires culturelles de l’Assemblée. Il a ajouté :

 

"

On a l’impression d’avoir affaire à une volonté de liquidation en règle.

"

Autre responsable socialiste à défendre ce mouvement de protestation : David Assouline. Sur Public Sénat ce mardi, le sénateur de Paris, ancien rapporteur du projet de loi sur l’audiovisuel public, vice-président de la Commission de la Culture et spécialiste des sujets liés aux médias, a dit "espérer"que les salariés grévistes "obtiennent gain de cause".

Deux autres piliers du PS ont eux aussi apporté leur soutien, cette-fois sur Twitter : le président du groupe socialiste à l’Assemblée Bruno Le Roux et le député de l’Essonne François Lamy, qui ont mis le hashtag #jesoutiensITELE

 

 Lundi soir, déjà, c’est le secrétaire national d’EELV David Cormand qui avait tenu à défendre les grévistes d’iTélé.

Du rab sur le Lab

PlusPlus