My god, le Journal officiel vient de mettre à jour le vocabulaire de l'informatique et de l'internet

Publié à 10h07, le 26 septembre 2017 , Modifié à 10h54, le 26 septembre 2017

My god, le Journal officiel vient de mettre à jour le vocabulaire de l'informatique et de l'internet
© Capture d'écran Legifrance

MISE À JOUR - Vous avez aimé le courriel ? Vous allez adorer les nouveaux mots de vocabulaire de l'informatique et de l'internet publiés ce mardi 26 septembre au Journal Officiel. Et cette mise à jour promet de faire parler, voire d'en amuser certains.

Un premier exemple. Vous connaissez le dark net, cet internet caché où l'on trouve de tout, y compris le plus illégal ? Oui eh bien arrêtez tout de suite de dire dark net. Préférez-lui son équivalent français désormais officiel : "l'internet clandestin".

Pareil pour le deep web. Ça ne se fait pas de parler comme ça en bon français. On dit plutôt : "abysse", voire "toile profonde" si on est un petit peu foufou. Regardez comme c'est chouquette lorsque c'est mis en situation : "J'ai embauché un tueur à gage déniché sur la toile profonde."

Les exemples sont nombreux.

Webmail ? Ça suffit. Dites : "portail de messagerie".

Responsive web design ? Même pas en rêve. Dite plutôt : "conception d'interfaces adaptatives".

Knowledge graph ? Mais qui utilise ce genre de mot ? Préférez : "graphe de connaissances".

Le JO a même pensé à tout en créant un tableau des termes, expressions et définitions adoptés, tableau que l'on publie ci-dessous :

screenshot.471

En 2014, une précédente mise à jour nous avait offert le fabuleux "arrière-guichet" pour désigner un back office ou encore le poétique "imagette" pour remplacer thumbnail.

Tout cela est très beau. On se croirait dans un film de Jean-Marc Vallée ou Xavier Dolan. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus