Nadine Morano: "il faut que la religion musulmane reste minoritaire"

Publié à 10h47, le 10 juillet 2015 , Modifié à 11h54, le 10 juillet 2015

Nadine Morano: "il faut que la religion musulmane reste minoritaire"
© AFP

Elle a signé l'appel de Valeurs Actuelles à "sauver nos églises", comme Nicolas Sarkozy, Eric Zemmour ou encore Alain Finkielkraut. Invitée de BFMTV, Nadine Morano explique pourquoi, malgré le démenti de Dalil Boubakeur (dont les propos sont à l'origine de cette pétition), elle tient absolument à "défendre nos racines judéo-chrétiennes".

Pour l'eurodéputée Les Républicains, la République française est certes laïque mais la France a "un peuple à majorité catholique". Elle dit sans détour refuser de voir la "religion musulmane" s'étendre. Tout en ajoutant que le débat ne devait pas être "hystérisé" :

"

La République est laïque mais la France est un pays judéo-chrétien.



Il faut préserver nos racines, ça veut dire aussi qu’il faut maîtriser l’immigration, il faut que la religion musulmane reste une religion minoritaire, je le dis. Nous devons maîtriser notre immigration, nous devons défendre notre culture. Ce n’est pas un débat qu’il faut hystériser.

"

Le 15 juin sur Europe 1, le président du Conseil français du culte musulman a suggéré de récupérer les églises vides pour servir le culte musulman, le tout avant de rétropédaler face à la polémique montante. Trois semaines plus tard, Valeurs actuelles a publié en une sa pétition pour "sauver nos églises" avec Nicolas Sarkozy en signataire guest star. Ce 10 juillet, Dalil Boubakeur a estimé "qu'alimenter ce débat" ne lui paraissait pas "de nature à apaiser les tensions".





A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> NKM pas favorable à l'appel "Touche pas à mon église"

> Dans la même interview, Morano fustige Tsipras qu'elle accuse de faire "un bras d'honneur" au peuple grec

> Morano ne pleure pas la fin des Guignols



A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

> Transformer une église en mosquée: rare mais pas impossible

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus