Najat Vallaud-Belkacem demande aux socialistes de "faire comme si François Hollande était candidat" pour préparer 2017

Publié à 20h44, le 01 septembre 2016 , Modifié à 20h45, le 01 septembre 2016

Najat Vallaud-Belkacem demande aux socialistes de "faire comme si François Hollande était candidat" pour préparer 2017
© PATRICK KOVARIK / AFP

Emmanuel Macron a quitté le gouvernement mardi 30 août, afin de se consacrer à son mouvement politique "En Marche !", avec la présidentielle dans le viseur. L’ex-ministre de l’Économie devrait déclarer sa candidature d’ici deux mois, quand le chef de l’État devrait lui annoncer qu’il se présente à sa succession début décembre. Soit : après son ancien ministre.

Bruno Le Roux a alors imaginé un retournement de situation : François Hollande pourrait se déclarer dès le mois de septembre pour griller la politesse au marcheur numéro 1 qui voulait lui griller la politesse. Et ainsi (essayer de) l’empêcher de se présenter. Sur iTélé ce jeudi 1er septembre, Najat Vallaud-Belkacem a fait part d’un autre raisonnement. La ministre de l’Éducation ne demande pas au Président d’annoncer plus tôt sa candidature, mais demande aux cadres du PS de "faire comme [s’il] était candidat" :

Je demanderais bien à nos camarades socialistes de faire comme si François Hollande était candidat parce qu’au fond c’est la logique, c’est ce qu’il y a de plus légitime, de plus évident et ça nous permet de nous mettre en ordre de bataille dès maintenant, sans attendre le mois de décembre. Faisons comme si, et au mois de décembre - je pense qu’il annoncera sa candidature - on aura avancé entre temps pour porter notre discours auprès des Français. S’il n’annonce pas sa candidature, et que donc il y aurait des cartes rebattues, il sera toujours temps de voir. Mais en tout cas, ne perdons pas de temps.



Donc ce n’est pas à François Hollande que je demande d’annoncer plus tôt sa candidature, c’est aux socialistes de bien vouloir se responsabiliser d’une certaine façon pour se ranger derrière celui qui me paraît légitime et le plus indiqué pour poursuivre ce que nous avons commencé pour les Français.

 

L’idée développée par Najat Vallaud-Belkacem est donc de faire campagne dès maintenant pour vanter le bilan du quinquennat. À l’entendre, une candidature de François Hollande fait de toute façon peu de doutes. Pour cela, il faut le soutien du Parti socialiste. Alors, plutôt que de laisser dans la nature, jusqu’au mois de décembre, les cadres socialistes qui attendraient la décision du Président, Najat Vallaud-Belkacem les invite d’ores et déjà à faire campagne pour lui. Elle espère ainsi empêcher ces mêmes socialistes de se tourner vers d’autres candidats déjà déclarés, comme Arnaud Montebourg, Benoît Hamon ou encore Marie-Noëlle Lienemann. Habile…

Du rab sur le Lab

PlusPlus